Pénitence Onirique ça vous parle ? Non ? Le Trio Post Black originaire de Chartres a sorti son premier opus V.I.T.R.I.O.L le 16 septembre dernier via le label Français Émanations (Les Acteurs De L’Ombre). Une totale réussite qui méritait à ce que l’on s’y intéresse de plus près !

Propos de Bellevesos recueillis par Mario Tfk

Salut ! Pénitence Onirique n’arrête pas de faire parler de lui depuis la sortie de son premier album V.I.T.R.I.O.L, tu peux présenter le concept et l’origine du projet à nos lecteurs ?

Bonjour à vous et merci de votre sollicitude.  Pénitence Onirique a vu le jour en août 2015. En dehors, nous partageons tous les trois une amitié et une expérience musicale bien plus antérieure à cela.  Notre projet était de décharger un trop plein intérieur de réflexions personnelles devenues obsédantes. C’est pourquoi je me suis tourné vers les outils que je connaissais pour traduire de façon indirecte et pudique ce que j’avais en tête. C’est en soumettant mes compositions à Diviciacos, un vieil ami, que ce dernier m’a proposé d’y intégrer son chant afin d’apporter à ce groupe un touche émotionnelle. C’est ainsi que toutes les pièces de cet immense puzzle ont pris leurs places sous le sens de l’alchimie qui a une part très importante dans nos vies. C’est une longue démarche philosophique résultant de nos pensées les plus sombres sur l’être…

V.I.T.R.I.O.L, votre premier album est sorti il y a peu de temps. Comment avez-vous appréhendé l’écriture de cet opus ?

Il faut savoir qu’à l’origine, cela devait être un projet solo… Je me suis trouvé sans projet musical mais la tête pleine d’idées ! Je voulais donc devenir plus autonome et être capable de réaliser mes propres productions et ce, de la manière la plus modeste qui soit.

La production est en parfaite corrélation avec l’univers mystique et onirique de l’album, ce qui embarque l’auditeur profondément dans votre univers. Saviez-vous déjà le type de son que vous vouliez en entrant en studio ou avez-vous fait confiance au Rising Studio ?

Je n’avais pas de schéma pré-établi. Toute la phase de composition s’est déroulée de façon instinctive et frénétique pendant un mois, le tout sans relâche. Notre choix s’est porté vers le Rising Studio qui nous était familier, amical et de confiance. Ben, l’ingénieur-son, a été très à l’écoute et respectueux envers nos directives et a respecté le fait que nous voulions mettre en avant l’aspect ambiant des morceaux et nous l’en remercions !

L’artwork signé Mathieu Voisin se veut très mystérieux, encore une fois ça colle parfaitement à la musique proposée. Peux-tu me présenter la symbolique transmise par ce visuel ?

Cette porte aux allures de monolithe est un dessin que j’avais réalisé comme artwork. Elle représente la connaissance un peu comme dans 2001 l’Odyssée De l’Espace où nous apercevons cette pierre noire autour de laquelle gravite l’évolution de l’homme et son histoire hantée de questions existentielles. Ainsi Mathieu qui suivait le projet de près m’a interpellé sur l’intérêt graphique de cette dernière ensuite nous est venue l’idée de la mettre en scène dans un décor mélancolique et profond afin que tous les sens que nous voulions véhiculer puissent se  retrouver retranscrits à travers une image « simple » et « dépourvue de symboles », nous laissions ainsi les éventuels auditeurs à se fier ou non à leur curiosité .

digipack_3_volets_1CD_centre

Vous poussez le côté énigmatique jusqu’à vos photos promo… Pourquoi ne pas montrer vos visages ?

Ces masques sont très importants car nous avons eu une « réflexion » sur le regard, la vue. Les masques miroirs prennent très bien un rôle paradoxal. Il invite l’observateur à étendre son regard dans le but qu’il se retourne vers lui tel un focus sur son être !

photo-promo-1 photo-promo-2

photo-promo-5-hr

Venant de Chartres, vous baignez dans un univers très dogmatique. Qu’elle soit Catholique avec la célèbre cathédrale gothique ou païenne avec les vestiges de l’époque Gallo-Romaine, cette omniprésence du culte a-t-elle influencée votre univers musical ?

Nous sommes profondément imprégnés par ce grand livre de pierres. Nous avons l’habitude de fouler les anciens sites Gallo-Romains sur fond de cultes, de rites païens. Tous ces mystères éveillent en nous un grand intérêt. La cathédrale de Chartres nous transmet des messages qui voyagent dans le temps et resituent l’homme dans le cosmos grâce à une harmonie sonore, de dimensions et de lumière. On peut voir ce monument comme étant l’héritier des dolmens druidiques qui parsèment la région et les vertus qu’ils contiennent mais pourvus d’un niveau encore supérieur de complexité et de démesure pour établir une relation plus étroite avec le divin .

Les Acteurs De L’ombre sont connus pour leur catalogue dérivé de Black Metal de qualité. Êtes-vous satisfaits du travail accompli par le label ? Comment le label vous a t-il contacté ? 

Tout est venu de la démarche de Diviciacos qui s’est mis en relation avec Romain membre du label et qui a été très enthousiaste par notre musique… Puis il a fait part de notre travail à Gerald qui a également accroché. Ensuite, il nous a accordé sa confiance en nous signant sur Emanations. Ce fût une incroyable nouvelle pour nous et nous les remercions grandement de gérer ce label  avec autant de passion et d’humanité.

Pouvons-nous espérer voir la formation en live avec un line-up complet ?

Oui, c’est notre plus grand souhait et j’espère finaliser le line-up très bientôt. C’est une affaire à suivre !

Un dernier mot pour la fin ?

Tout d’abord un grand merci à vous car c’est à travers le travail que vous faites que véhicule le message entre les groupes et les auditeurs. J’invite ces derniers à nous accompagner dans nos début en espérant grandement partager notre musique avec eux sur scène.

 

A propos de l'auteur

Avatar

Webmaster / Redacteur / Graphiste - HERETIK ✠ Polyvalent @Tyrant Fest ✠ Bassiste chez LUDA ✠ Styles de prédilections : Black/Post anything/Sludge/Doom

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.