TANG

AND STILL NO SUNRISE

Indépendant

Metal

4/5


Il est des saisons où l’on a envie de retrouver de la fraîcheur, notamment en termes de musique. Le printemps arrive et on voit les feuilles pousser, les prés fleurir. Tang est un peu à l’image cette saison. Il laisse mûrir. Ça faisait cinq ans que l’on n’avait pas eu de leurs nouvelles, ni même de sons à se mettre sous la dent…  À part écouter en boucle leur excellent album Dynamite Drug and Diamond  et les voir en concert sur quelques dates par-ci par-là, rien !

Chance. Nous sommes en 2017 et après un premier EP et deux albums la formation nous revient donc ce nouveau 5 titres And Still No Sunrise. Les Lillois sont de retour. Ça y est, on peut enfin prendre une grande bouffée d’air.

Le disque paru le 25 avril nous replonge directement dans l’ambiance de Tang. D’emblée, on reconnaît tout de suite la patte des Lillois, bien que l’objet ne commence pas aussi fort que ses prédécesseurs. « One Day At A Time » fait office d’introduction… Ensuite, la batterie ouvre le bal à coups de fûts résonnants. Puis viennent la rejoindre un sample et des notes de guitares éparses qu’on laisse sonner afin de faire monter l’ambiance jusqu’à ce qu’une voix lointaine se fasse entendre. The calm before the storm ! 

Le disque se profile avec « Togetherness Is Compromised ». Ça commence fort avec des guitares typiques du Post-Hardcore, énergiques à souhait se mêlant à la voix puissante du chanteur de la formation et à une batterie qui martèle avant de retourner sur un passage plus mélodique comme sait si bien le faire Tang : de nombreux breaks, des notes de guitares se répétant encore et encore, sans lasser un seul instant. C’est ça l’ambiance Tang. Car oui, on peut parler d’une ambiance propre au groupe, présente depuis son premier effort en 2003.

L’ambiance n’est pas que musicale, puisque le visuel de l’album est tout aussi abstrait (si ce n’est plus) que les pochettes des précédents efforts. Sur un fond noir se distinguent ce qui sembleraient être une mer déchaînée (à l’image du groupe? ) et des plumes volantes, marquant certainement le contraste entre les passages violents et mélodiques des cinq titres qui composent cet EP.

On retrouve ces éléments tout au long du disque où l’on sait que les passages violents vont nous emmener sur des terrains plus mélodieux, et où les parties plus mélodiques vont nous guider vers des contrées plus violentes. On sent la maîtrise du groupe, qui prend son temps pour composer, faire le disque qu’il a envie, sans laisser aucune place au hasard. Et il a raison car cela sonne impeccablement bien, le mixage est excellent et c’est avec plaisir que l’on se délecte de cette nouvelle sortie.

On a hâte de voir le groupe réinvestir la scène et profiter ainsi de toute la puissance du disque en concert.

http://tang.bandcamp.com/album/and-still-no-sunrise

A propos de l'auteur

Avatar

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.