Le Motocultor l’a échappé belle ! Drainant derrière lui un déficit plus ou moins important, le festival avait dû faire appel à la générosité des festivaliers pour combler le manque à gagner de ces dernières années. Conséquence de la chose : les Motocultor « addicts » ont répondu présent et ont décidé d’aider le festival. Nous sommes en 2017 et le Motocultor aura finalement lieu les 18, 19 et 20 août prochains ! Et puisque nous sommes des clients fidèles chez Sounds Like Hell Fanzine, quelques présentations s’imposent…

Il y a dix ans, des amis décident d’organiser un festival qui mêlerait humour et grivoiseries métalliques. En fait, le « Motocultor », c’est quoi ? C’est le nom du groupe dans lequel jouaient les organisateurs ! Hélas, ils n’ont jamais rencontré le succès escompté, mais leur festival, si ! Les premières éditions s’annoncent laborieuses, mais préfigurent de belles choses à venir… Quelques années après, les pointures du genre se bousculent et veulent se produire au Motocultor Festival. Pareil, le public est là ! Mais là où ça cloche, c’est bien au niveau des subventions…

Néanmoins, les éditions s’enchaînent, et jamais le collectif n’a renoncé à faire venir les meilleures formations. Pour preuve, à l’occasion de cette dixième édition, c’est un « melting pot » de tous ceux qui se sont déjà rendus à St Nolff, qui s’y produiront une nouvelle fois. Pour preuves : Opeth, Eluveitie, Kreator… Ces noms sont déjà bien connus du grand public ! Mais les organisateurs osent et permettent aux futures têtes d’affiche de s’y produire, notamment les Evil Invaders et leur Thrash qui déchire des frocs. Il en est de même pour les Nordistes de Glowsun et les Allemands de The New Roses.

Diversité, éclectisme et ouverture d’esprit n’ont jamais aussi bien porté leur nom ! Et pour cause, tous les genres musicaux extrêmes sont au moins représentés par un groupe. Regardez bien ! Du Doom, tu auras avec Candlemass, du Black tu en auras avec The Great Old Ones. Du Brutal Death ? Benighted ! Du Blues Soul ? Blues Pills ! Du Hard Rock à papa ? Uli Jon Roth. Du Punk qui fait tourner les glammeux ? Discharge ! Allez, une dernière ? Du Gore Grind à la pipi/caca ? Rectal Smegma ! Ils ne vous rappellent personne ? Mais si ! Gutalax ! Bref, bien que ces derniers ne soient pas à l’affiche, vous aurez droit à tous les groupes précités. Autant dire qu’il s’agit de la meilleure affiche que nous ont proposée les organisateurs. Pas mal…

Alors aujourd’hui, les festivals se bousculent et se confondent, et on a du mal à faire son choix. Mais n’oubliez pas une date, enfin un long week-end, celui du 18 au 20 août ! Peut-être qu’il sonnera la fin des festivités d’été pour beaucoup d’entre nous, mais autant le faire avec classe en profitant du Motocultor Festival comme il se doit… Alors, tu sais ce qu’il te reste à faire. Appelle tes potes, réserve ton week-end en Bretagne, et vient headbanger au rythme des pépites qui se trouvent à l’affiche, le tout accompagné d’un bon Breizh Cola ! 

Pour plus d’informations : https://www.motocultor-festival.com/

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.