Dans moins de deux semaines désormais, le Château de la Princesse d’Arenberg sera pris d’assaut par des hordes de festivaliers tous plus chevelus les uns que les autres. Comme à la sainte époque des années de grâce de la Renaissance, les jardins du pavillon seront envahis par les tentes festoyant au coin du feu. Quoi qu’il en soit, les scènes et les planches seront dressées et de valeureux guerriers venus d’un peu partout braveront la météo de notre cher Nord pour y affronter le dragon Hard Rock qui crachera ses flammes de décibels tout au long des festivités du weekend de ce dix-neuvième Raismes Fest.

Plus que tout cela, cette nouvelle version du Raismes Fest sera, sans doute, la fête des sigles puisque les têtes d’affiches de cette dix-neuvième édition ne seront autres que UFO et D-A-D. Plus sérieusement, tandis que le samedi les adorateurs de Mickey s’accapareront la main stage pour y plonger Disney dans le noir et avec lui tout Raismes (oui, oui, D-A-D signifie Disneyland In Dark et cette blague est terriblement lourde…), un objet volant non identifié prendra possession de la même scène le dimanche pour tenter de la faire décoller au son des High Stakes And Dangerous Men, Mechanix ou Lights Out.

Pour le reste de l’affiche, ajoutons d’autres légendes avec les Tygers Of Pan Tang, figure de la NWOBHM depuis bien longtemps. Mêlons-y aussi d’autres formations dont la réputation des décibels précède bien souvent l’évocation du nom, comme Wolvespirit (Dreamcatcher), Dead Lord (qui présentera d’ailleurs son prochain album) ou encore Vanden Plas ou Band Of Gypsies. Et comme ce n’est jamais fini, les dix-neuf ans du Raismes Fest seront avant tout, et comme toutes les éditions précédentes, l’occasion de voir des pépites locales exercer avec brio leur art. En cela, j’ai nommé Ev’Sane qui présentera son Autopsy Of My Soul, brillant mélange entre Groove, Thrash, Death, Heavy et Moderne, ou encore Fool’s Paradise qui dégainera notamment son dernier album, Monopoly Society, véritable hymne au Heavy Prog teinté NWOBHM. La liste ne s’arrête, bien évidemment, pas là puisque se rajoutent les déjantés de Hycks et bien d’autres noms de la scène locale comme Abbygail, Black River Sons ou encore Jester Smokebreak.

Alors bien inutile est cette fâcheuse tendance à enfiler son armure et étriquer sa cotte de maille pour se rendre au Château des Arenberg, puisque pour l’occasion, nul besoin de combats ou de joutes féodales, seule la nécessité de se laisser voguer au son de décibels purement hard sera de mise. Donc à la malle les écus ou autres morgensterns, en revanche les perfecto, vestes à patchs ou autres bières sont plus que les bienvenus. Pour le reste, il ne reste donc plus qu’à patienter les quelques jours qui nous séparent du coup d’envoi de cette fête d’anniversaire puis à savourer. « Savourer », tel sera le maître mot d’ailleurs. Bref, pas besoin d’épiloguer davantage, la rédaction y sera et vous ?

Programmation :

Samedi 09 Septembre : D-A-D, Vanden Plas, Dead Lord, Band Of Gypsies, Aymerci Silvert, Black River Sons, Jester Smokebreak.

Dimanche 10 Septembre : UFO, Tygers Of Pan Tang, Wolvespirit, Yann Armelino & El Butcho, Abbygail, Fool’s Paradise, Hycks.

A propos de l'auteur

Avatar

Chargé des Relations Presse, manager, tourneur et baby-sitter rock'n'roll pour groupes un peu trop paumés ✠ Egalement rédacteur pour Illico! et French-Metal (chez la concurrence quoi !).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.