THE NEW ROSES
ONE MORE FOR THE ROAD
Napalm Records
Hard Rock U.S
4/5

Les Allemands de The New Roses ont envahi l’espace sonore en 2007, proposant en 2012 un EP éponyme, suivi l’année suivante de leur premier album long Whithout A Trace. Le titre figurant par ailleurs dans la B.O de la série Sons Of Anarchy (notamment le trailer de la saison 1), excusez du peu… The New Roses joue du Hard-Rock US comme le pratique Cinderella, The Answer, Tesla… Ne cherchez donc pas de démarche expérimentale dans sa musique, c’est direct et Rock ‘n’ Roll à souhait.  One More For The Road  est sorti il y a peu, le 25 août dernier via Napalm Records, nous embarquant dans un Hard-Rock 80’s de facture classique mais hautement qualitative et joué par des passionnés.

Avec « Quarter To Twelve » qui ouvre l’album, les intentions du combo sont claires, Timmy Rough et ses copains de virée nous invitent à une succession de titres puissants, efficaces où transpire l’authenticité. La démarche du quatuor est assurément convaincante tant la philosophie du groupe est claire. Le groupe se veut efficace et mélodique. Les riffs sont gorgés de groove, les refrains mémorisables font mouche, dire que One More For The Road déborde d’énergie est encore faible car les titres sont calibrés et taillés pour enflammer les futures scènes. Si l’énergie qui se dégage de l’album est aussi présente et tangible sur la prochaine tournée, celle-ci risque fort d’être dantesque. Avec des titres comme « Forever Never Comes », « The Same Moon », « My Own Worst Enemy », The New Roses balancent du lourd et on se laisse prendre au jeu, on se régale des sonorités U.S où l’ambiance enfumée des Club de Bikers et les longs road-trip sur les routes californiennes ne font qu’un.

La voix éraillée de Timmy Rough se fait l’ultime prolongation de la fougue déployée sur l’album.  The New Roses sait aussi appréhender une dimension où les éléments bluesy se font plus présents, « Life isn’t Easy » « Fight You Leaving Me » et le magnifique « Storm » (deuxième titre bonus) surfent sur le mode songwriter, tout en simplicité, épurés, avec le feeling et la mélancolie qui sied à merveille aux titres plus posés et introspectifs comme ceux-ci.

The New Roses nous propose un album vrai, empreint d’une ferveur musicale qui ne quitte aucun des onze titres officiels et perdure sur les trois morceaux livrés en bonus. One more For The Road est un album qui fout la pêche, sans révolutionner le genre certes, mais après tout est-ce bien utile…? The New Roses s’applique à prolonger ce Hard-Rock ensoleillé et fiévreux, avec attachement et sincérité. One More For The Road est vraiment un régal, les morceaux sont très bien écrits et vraiment prenants. Cela serait bête de passer à côté d’une telle bouffée de fraîcheur Rock ‘n’ Roll.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :