On ne va pas vous faire un dessin, le plat pays ne se trouve qu’à quelques kilomètres de Lille. Et il y a plein, plein, plein de concerts et de festivals là-bas, notamment le Durbuy Rock Fest, qui vient juste de souffler sa vingtième bougie. Alors, si Heretik se concentre essentiellement sur les événements des Hauts-de-France, il serait bête pour la rédaction de s’arrêter à la frontière et de faire l’impasse sur scène alléchante qui peut sans nul doute vous intéresser.

C’est quoi et c’est où le « Durbuy Rock Fest » ? C’est un festival, qui se déroule tous les ans depuis 1997 dans la région Wallonne (BE) à Bomal (au Hall Le Sassin) à la mi-avril sur deux jours (vendredi, samedi). Alors, puisqu’on ne se refait pas, les styles qui sont privilégiés sont ceux que nous préférons au sein d’Heretik, c’est-à-dire, le Rock, le Metal, le Hardcore, le Punk, le Death, le Thrash…

Le nombre de valeurs sûres à s’être rendues au Durbuy est donc considérable.  Regardez-y par vous-mêmes : Mass Hysteria, Sick Of It All, Watcha, Lofofora, Napalm Death, Headcharger, Biohazard, Satyricon, Powerwolf ou plus récemment encore Sodom et Arch Enemy… Il n’est donc pas difficile de trouver son bonheur à Durbuy, du moins quand on s’y rend le deuxième week-end du mois d’avril.

Néanmoins, il n’y a pas que les gros groupes qui comptent pour Bernard, le programmateur du festival. Les jeunes groupes locaux ont également pu vanter les mérites de leur musique en se produisant en ouverture. Alors, on pense directement aux Belges d’Exuviated, ce groupe de Death qui commence à bien faire parler de lui en Belgique et en Europe…

Et c’est grâce à ce genre d’initiatives que la routine engendrée par le patronyme « groupe local » s’estompe. Pour ce faire, quoi de mieux que d’organiser non pas un, ni deux, mais trois tremplins afin de permettre à trois jeunes formations de s’y produire, le tout la même année ? Autant dire qu’on a hâte de connaître le nom des 12 groupes présélectionnés. Dommage pour les retardataires, les groupes avaient jusqu’au 8 septembre 2017 pour s’inscrire…

Le festival a toujours voulu se moderniser, en proposant deux scènes, une à l’intérieur, une à l’extérieur. D’autres initiatives ont été significatives comme ce partenariat avec le Ministre Wallon de l’Environnement. Le Durbuy Rock contribue donc à la sensibilisation à l’environnement, au développement durable et à la réduction des déchets. Vous en avez marre des festivals Belges qui ressemblent à des décharges publiques ? Rendez-vous au Durbuy Rock Fest ! Pas mal d’infrastructures et d’aménagements ont vu le jour, qui ont pour but de favoriser l’alimentation durable, le développement durable, l’environnement et la mobilité, notamment au sein du camping.

La 22ème édition du Durbuy Rock Festival est déjà sur les planches, bien que se déroulant en avril prochain. La rédaction d’Heretik sera au rendez-vous, à Bomal-sur-Ourthe, pour se prendre claque sur claque. Et toi, tu y seras ? 

Plus d’infos : http://www.durbuyrock.be

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.