Heretik Magazine est partenaire du Tyrant Fest, ce Festival Noir dont vous avez sans nul doute vu passer l’affiche (avec, entre autres, Regarde Les Hommes Tomber, Au-Dessus, Bliss Of Flesh…). Mais, s’il se déroulera bien les 11 et 12 novembre prochains, le Tyrant Fest ne propose pas que des concerts : il y a aussi un village d’exposants nommé VIGO pour l’occasion ! Nous avons donc posé quelques questions aux exposants pour esquisser le portrait de ceux qui feront vivre l’ANNEX, ce bâtiment qui jouxte la salle de concert du Métaphone de Oignies (62). Au programme, des graphistes, des labels, des tatoueurs, une barbière, des photographes, des food trucks… Voici trois d’entre eux !


 

 

Førtifem
Basé à Paris
Contact :
www.fortifem.com/wearefortifem
www.fortifem.fr
Présents au Tyrant : Adrien et Jessica

 

 

Quel est votre projet ?
Førtifem, c’est l’union de Jessica Daubertes et Adrien Havet. Nous sommes un couple de graphistes qui a décidé de revenir au papier en 2012. On se concentre sur l’illustration traditionnelle et on est principalement inspirés par l’occultisme et les cultures sombres. Nous travaillons principalement pour la musique Rock et Metal mais aussi pour l’édition et la publicité.

Qu’est-ce qui vous inspire ?
On aime les vieux papiers, les gravures traditionnelles. Notre principale inspiration est probablement Gustave Doré, maître indétrônable. On aime aussi les peintures flamandes du XVIème siècle, les affiches de films des années 70, l’art japonais traditionnel et moderne. Les illustrations occultes des anglais Clarke et Beardsley, les contemporains Pushead, Horkey et Bertmer et la scène actuelle du blackwork dans le tatouage !

Que pourra-t’on trouver sur votre stand ?
Des sérigraphies et des dessins originaux : un mélange d’illustrations pour des groupes (Regarde Les Hommes Tomber, Behemoth, Perturbator, Alcest…) et de projets personnels qu’on a faits ces dernières années. Une exposition-vente avec des prix accessibles, allant de 10 à 300 euros.

Quels sont les trois groupes à l’affiche que vous avez le plus envie de voir ?
Regarde Les Hommes Tomber qu’on attend toujours aussi efficaces et puissants que d’habitude. Wiegedood qui nous a mis une baffe immense la dernière fois qu’on les a vus, et qu’on ne ratera pour rien au monde, et Au-Dessus qu’on n’a jamais eu la chance de voir. Enfin, les copains de Déluge et de The Lumberjack Feedback qu’on rate à chacune de leurs venues à Paris alors on compte bien se rattraper. Sans vouloir faire les fayots, la programmation est impeccable.

Un petit mot pour les lecteurs d’Heretik ?
On a hâte de discuter et de partager ce superbe fest avec vous. Passez trinquer avec nous!


 

 

Battle’S Beer
Basé à Clichy (92)
Contact :
battlesbeer@gmail.com
https://www.facebook.com/battlesbeer/
Présent au Tyrant : Jonathan (Krön)

 

 

 

Quel est votre projet ?
Battle’S Beer est avant tout une association de loi 1901, active depuis bientôt 10 ans et qui a pour but de promouvoir la scène Black et Pagan hexagonale méritant d’être découverte car notre beau pays regorge de jeunes loups débordants de talent. Depuis environ 5 ans, nous avons donné vie au Battle’S Beer Merch’ qui est plus un dépôt/vente qu’une distro et la démarche du merchandising est exactement la même que celle de l’assoc’, c’est-à-dire, mettre avant la scène française Underground.

Qu’est-ce qui vous inspire ?
Plusieurs centres d’intérêts comme le cinéma (Conan le Barbare, Terminator, Alien, Dead Snow, Le Seigneur des Anneaux, Le Hobbit, Saw, Rambo, The Thing…), la bande-dessinée (Historique, Heroïc Fantasy, S.F, Anticipation…) et les séries (X-Files, Vikings, Malcolm, Game Of Thrones, Z-Nation, Ash vs Evil Dead, The Walking DeadPlus Belle La Vie ^^).  Bien évidemment, il y a le Metal que j’écoute depuis vingt longues années (Black, Pagan, Viking et Folk) !

Que pourra-t’on trouver sur votre stand ?
Dans le stand du Battle’S Beer Merch’ vous trouverez uniquement des CDs de Black, Black Thrash, Death Black, Pagan et Folk Metal français. Très important … nous ne nous faisons aucune marge sur le prix des articles vendus ! N’hésitez pas à venir faire un tour au stand que ce soit pour acheter du bon Underground français, papoter autour d’une bière OU faire des découvertes car le merch’ ne se sépare jamais de son poste d’écoute.

Quels sont les trois groupes à l’affiche que vous avez le plus envie de voir ?
Euuuuuuh…  Bliss Of Flesh que j’ai déjà eu l’occasion de voir dans une petite salle à Paris et que j’aimerais voir dans un lieu plus grand. Et, pourquoi pas The Order Of Apollyon !

Un petit mot pour les lecteurs d’Heretik ?
Si vous voulez rejoindre la meute et mieux connaître Battle’S Beer venez liker nos pages facebook, le merch’ (nous faisons de la vente en direct aux concerts  et de la VPC… les frais d’envois sont offerts) et notre mini festival annuel (le Beermageddon Fest) https://www.facebook.com/beermageddonfest !!!!


 

 

Marc VOID
Basé à 
Tourcoing.
Contact :
https://www.facebook.com/6VOID6INK6
https://instagram.com/marcvoidblackwork
Présents au Tyrant : VOID & Emeline

 

 

 

Quel est votre projet ?
Je laisse émerger la noirceur. Je construis mes illustrations un peu comme des icônes, des sortes d’images chamaniques, presque religieuses. J’ajoute parfois un peu de dorure sur certaines pièces, un peu à la façon des enluminures médiévales. Je mets un point d’honneur à travailler l’encre ou la peinture de façon traditionnelle et artisanale (pas de tablette graphique, de Photoshop ou d’Illustrator). J’aime les rendus bruts, cette prise de risque qu’il y a à peindre ou dessiner instinctivement à la main… si je me loupe sur un trait, tout est à recommencer ! En 2016, j’ai entamé un apprentissage en tant que tatoueur, après tout, la chair reste le support ultime ! Je continue actuellement d’allier illustration et tatouage, je recherche d’ailleurs une place en shop afin de me perfectionner et de m’y consacrer à plein temps ! Je suis d’ailleurs également en exposition à Tourcoing chez La Machine Infernale jusqu’à la fin du mois.

Qu’est-ce qui vous inspire ? 
L’art médiéval est d’une puissance incroyable, particulièrement les représentations religieuses ou diaboliques. Les églises, les cathédrales sont des lieux très inspirants (je conseille la petite église de St Pierre Quiberon, en Bretagne, et sa croix inversée). L’imagerie et le symbolisme occulte qui sont aussi très présents dans mon travail. La musique forcément, principalement du Black Metal. Et enfin tout le chaos qui règne dans mon subconscient, notamment ce personnage à trois visages qui vient me hanter régulièrement.

Que pourra-t’on trouver sur votre stand ?
Une partie de mes illustrations originales seront disponibles ainsi que des prints en série limitée signée et numérotée. J’ai d’ailleurs réalisé une illustration exclusive à l’occasion du Tyrant Fest, et elle sera disponible en 20 exemplaires, pas un de plus. Je ne tatouerai pas sur place mais vous pourrez également jeter un œil à mon Tattoo Book et me parler de vos projets.

Quels sont les trois groupes à l’affiche que vous avez le plus envie de voir ?
Sans hésiter Batushka, leur musique et leurs visuels sont sublimes ! Il y a aussi Wiegedood et Au-Dessus qui me tentent beaucoup.

Un petit mot pour les lecteurs d’Heretik ?
A l’heure où la médiocrité est partout glorifiée, continuez d’avancer dans l’ombre et de vous affranchir des codes. SUPPORT DARKNESS.


A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.