Cette nouvelle rubrique signe la fin de l’année 2017 ! Alors pourquoi ne pas revenir sur cette dernière en contactant quelques acteurs de la scène locale des Hauts-de-France ? Le principe est simple. Nous avons sélectionné plusieurs musiciens et avons recueilli leurs impressions sur cette année, qui, à n’en point douter, ne fut pas comme les autres. Troisième cible, Chris Dufour, guitariste de Death Control.

Propos de Chris Dufour recueillis par Axl Meu.


Présente-toi ! 

Salut ! Je suis Chris Dufour, le guitariste de Death Control. J’ai 47 ans…

Donne-nous ton Top 5 de l’année 2017 : 

1 – Decapitated – Anticult

2 – Cannibal Corpse – Red Before Black

3 – Septicflesh – Codex Omega

4 – Igorrr – Savage Sinusoid

5 – Godflesh – Post Self

Quelles sont tes satisfactions ?

Être encore en vie ! (rires) Non, plus sérieusement, je suis content car malgré le départ de Steeve, notre ancien chanteur,nous avons pu continuer à nous produire. Nous avons trouvé un nouveau chanteur assez vite. C’est Fred… Il écrit chez vous en plus ! (rires) Ensuite, je suis satisfait de notre signature chez Great Dane Records et d’avoir sorti notre nouveau clip. En plus, nous avons eu de bons échos de la part des médias. Merci à eux !

Quelles sont tes déceptions ? 

La disparition de mon frère… Et le départ de Steeve, l’ancien chanteur de Death Control. Puis, je pense que je ne surprends personne si je dis qu’il n’y a pas assez de personnes qui se manifestent dans les concerts pour soutenir les groupes locaux et les organisateurs qui se donnent à fond pour faire vivre la scène locale. La dernière édition du Gohelle Fest en est bien la preuve formelle…

Quels sont tes projets pour 2018 ? 

Soigner mon bras gauche, ce qui m’oblige à changer d’orientation professionnelle. À 47 ans, c’est quand même embêtant… Ensuite, on aimerait commencer à travailler sur le deuxième album de Death Control. Et puis, comme tous les musiciens qui se respectent, on aimerait se produire le plus possible, avec des amis, et pourquoi pas, partir en tournée ! À côté, j’aimerais sortir un deuxième album avec le groupe que j’ai formé avec mes fils, Gerbe Of Life ! La relève est assurée !

Quel est le groupe en devenir dans la région selon toi ?

C’est W.I.L.D.. Ils méritent largement d’être reconnus pour ce qu’ils font. Ils ont vraiment bien évolué ces dernières années. Musicalement, humainement… Ce sont vraiment de bons gars. Je ne leur souhaite que du bon pour la suite ! Big up à vous !

Quel bilan tires-tu de 2017 ?

Pour moi, 2017 fut une année comme les autres… Des moments de tristesse, des moments de joie. Ça fait partie de la vie. Il faut toujours se remettre en question pour les années à venir. Le temps passe trop vite ! Puis à coté, je suis toujours déçu de voir qu’il y a toujours autant de conflits, aujourd’hui en 2017…

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.