Cette nouvelle rubrique signe la fin de l’année 2017 ! Alors pourquoi ne pas revenir sur cette année en contactant quelques acteurs de la scène locale des Hauts-de-France ? Le principe est simple. Nous avons sélectionné plusieurs musiciens, et avons recueilli leurs impressions sur cette année qui à n’en point douter ne fut pas comme les autres. Dixième cible, Barnabé, batteur de Jurassic Leaf. 

Propos de Barnabé recueillis par Axl Meu


Présente-toi : 

Salut ! Moi, c’est Barnabé Bonel, je joue de la batterie dans Jurassic Leaf et je participe aussi à la composition des morceaux. Je fais également office de fournisseur de matériel pour mon guitariste, Axel (rires). Enfin, je fais partie de l’organisation du festival Rock In Bourlon.

Donne-nous ton Top 5 de l’année :

C’est un peu compliqué ! Il y a tellement de choses qui sont sorties en 2017…

1 – Elder – Reflections Of A Floating World 

2 – Primus – The Desaturating Seven

3 – Mastodon – Emperor Of Sand

4 – Monolord – Rust

5 – The Obsessed – Sacred

Quelles sont tes déceptions ?

Pas vraiment de déceptions en ce qui concerne les sorties d’album, j’ai plutôt un avis à donner sur ce qui se passe à Lille depuis deux/trois ans, en ce qui concerne l’organisation des concerts. Il y a beaucoup de lieux qui ferment et ça devient de plus en plus compliqué de trouver des endroits où se produire. On a le choix entre des petites caves ou des grandes salles, il n’y a pas d’ « entre-deux » comme un club de 300/400 places par exemple, et c’est vraiment dommage.

Quelles sont tes satisfactions ? 

Nous avons bien avancé avec Jurassic Leaf. On a eu de belles opportunités. On a ouvert pour le Rock in Bourlon, on a fait la première partie de Big Business et nos premières dates en Belgique à Gand et Ypres ont plutôt bien marché. Il y a aussi la réussite de l’édition 2017 du festival Rock in Bourlon… Vivre l’expérience d’un festival du côté de l’organisation et non pas du côté du public est vraiment une expérience très chouette.

Quels sont tes projets pour 2018 ? 

Il va y avoir du changement dans Jurassic Leaf. Notre line-up évolue. Nous sommes passés à quatre pour nos dates de fin 2017 pour combler le départ de notre guitariste « fondateur » qui part deux ans au Canada. Nous allons repasser en trio à partir de mars prochain. Malgré tout, nous allons commencer à penser à notre prochain album, ou EP, on ne sait pas encore. Si tout se passe bien, on devrait être sur la route l’année prochaine également !

Selon toi, quel est le groupe local en devenir dans la région ?

Dans le Nord, il y a tellement de bons groupes que c’est compliqué de choisir… Je vais faire de la pub pour mes copains et citer Ryte qui est également l’autre groupe de notre nouveau guitariste Guillaume. Le groupe devrait recommencer le live et mérite vraiment d’être connu. Je tiens également à saluer mes copains de Big Bernie, de Shaours, de Sandpipers et de Glowsun !

Quel bilan tires-tu de cette année ? 

Un bilan plutôt positif. J’ai vu énormément de bons groupes, j’ai fait de belles découvertes ! J’ai passé un super Hellfest. Pareil pour le DesertFest à Anvers. C’était fatigant mais bien « bourrin » ! Je souhaite que 2018 soit pareille niveau musique et vu l’affiche du Hellfest qui vient de tomber, c’est plutôt bien parti.

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.