C’est dans le cadre de la 12ème édition du festival Les Paradis Artificiels que le Splendid de Lille accueille ce jeudi 15 mars une affiche étonnante avec les Suédois d’Avatar, les époustouflants Hellzapoppin (Circus Freak Show) et le song writer Old Kerry McKee. La piste aux étoiles se pare pour cette soirée d’une atmosphère Freaks, barrée à souhait. « Welcome to an electric and crazy circus night » !

Live Report : Allister Van Cushing

Crédit photos : Phenix Photography


Old Kerry McKee prend place sur une scène dépouillée pour un set tout en intimité et émotions. Le grand Suédois évolue seul sur scène avec comme seul compagnon d’aventure, une batterie, un harmonica, une guitare et sa voix. On est de suite conquis par son Blues Folk où les titres transpirent de sincérité. Même sans connaitre le répertoire de Kerry, on se laisse aisément embarquer dans ses histoires et on embarque avec lui sur les chemins poussiéreux des grands espaces américains. On pense beaucoup à Dylan, Neil Young ou beaucoup plus proche de nous Bror Gunnar Jansson, mais Kerry réussit le tour de force de faire mouche à chaque titre grâce à l’authenticité de ses compositions…

Un set court mais qui offre pourtant la possibilité de découvrir et de cerner l’univers charismatique de l’artiste. Place à l’ovni scénique non identifié qu’est la troupe des Hellzapoppin. C’est parti pour presque quarante minutes de cirque déjanté et, le moins que l’on puisse dire, c’est que le public s’est régalé de cette prestation complètement barrée. Sabres, perceuse, tourne-vis, camisole de force, verre pilé, crochets de boucher sont autant de jouets mis à la disposition de nos maîtres de cérémonie. Sur fond de classique Hard et Metal les Hellzapoppin s’amusent et le public aussi. La mission est réussie pour les Américains. Un conseil, n’hésitez pas à assister à un de leurs spectacles, c’est top et complètement bluffant.

Ce soir, les classiques « Hail The Apocalypse », « The Eagle Has Landed » ou encore « Smell Like A Freakshow » sont fortement attendus, mais les Suédois ont surtout un nouvel album à promouvoir, à savoir Avatar Country ! Centré autour de la thématique du Roi et de ses sujets, Avatar n’a pas eu trop de mal à développer un concept-concert audacieux sur ce sujet – pour preuve, l’entrée en scène de son roi, Jonas Jarlsby, est grandiloquente – perché en haut de son trône – il guide ses disciples. Le Royaume Avatar a un roi, qui compte désormais beaucoup de partisans chez nous à Lille. Le Roi, noblement assis sur son trône, fait retentir les premiers accords de « Legend Of The Kings ».

Le groupe enchaine les standards, mais n’oublie des titres plus anciens, méconnus mais chers à son cœur dans la discographie d’Avatar à savoir « Warsong » (Toughts Of No Tomorrow – 2006) et « Reload » (sur l’éponyme Avatar – 2009). 1h45 d’un show où les musiciens distillent leurs titres, ravis qu’ils sont par cet accueil absolument énorme d’enthousiasme que leur réserve le Splendid ce soir…

… Une première pour le groupe sur Lille mais certainement pas la dernière tant The King et ses sbires sont réellement touchés par la ferveur et la chaleur communicative de l’ambiance de cette soirée. Le groupe au travers de « Let It Burn », « Puppet Show », « A Statue Of The King » ou « For The Swarm » s’est donné à son public sans aucune retenue, marquant au fer rouge cette étape des Paradis Artificiels 2018. « Hail The Apocalypse » se charge de clore cette soirée en apothéose, le public se déchaîne aux rythmes de ce morceau emblématique du combo.

Le roi Jarlsby salue comme il se doit ses illustres sujets. Johannes, Tim, Henrik et John sont tout sourire et heureux comme ils peuvent l’être du travail accompli. Les lumières se rallument. Le temps reprend son court. Avatar a frappé fort ce soir !

Une soirée d’une très grande qualité, éclectique et au final hautement complémentaire.  Une programmation qui, sur le papier, aurait pu paraître seulement audacieuse mais qui au final s’avère être une réussite totale. Pari gagné pour l’équipe du Festival et le Splendid !

Clique sur la photo pour en voir d’autres !

 

A propos de l'auteur

Avatar

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.