Tu vas au Hellfest ? Tu sais comment y aller, tu sais comment te fringuer, tu sais où te loger, tu as fait le plein de kro’… Mais tu ne sais pas encore quels groupes aller voir ? Pas de soucis ! La rédaction d’Heretik Magazine y sera elle aussi et a également préparé son running-order ! Et à quelques jours de l’événement, nos pèlerins ont décidé de présenter six des quelque 150 formations qui sont à l’affiche !  


 

 

#4 : Hyacinthe Hyass Gomérieux

 

 

 

 

 

 

 

 

SCHAMMASCH

Style : Black / Doom

Quand ? Où ? Vendredi 22 juin – Temple – 13h35/14h15

Le groupe au triangle nous a habitués à l’opulence comme en témoigne son dernier opus de 2016, un triptyque qui lorgne tantôt vers le Black, tantôt vers le Doom mais qui s’offre aussi un détour vers l’Ambient. Qu’en sera-t-il sur scène ? Quelle set list les cinq Helvètes vont-ils adopter dans les quelque 40 minutes qui leur sont allouées ? Alors que leur venue au Tyrant Fest 2018 est confirmée, la curiosité nous étreint…

JUDAS PRIEST

Style : Heavy Metal

Quand ? Où ? Vendredi 22 juin – Mainstage 1 – 23h25/00h55

Judas Priest fait partie de ces figures incontournables du Metal et pourtant votre humble rédactrice n’a pas encore eu le plaisir de les découvrir sur scène ! Plus qu’une séance de rattrapage, ce sera aussi l’occasion d’une séance d’auto-flagellation en se disant des « putain, pourquoi j’ai pas vu ça avant ! », des « rhaaaa, ils avaient tout compris ! » et autres « après ça, je peux mourir en paix »…

ORANSSI PAZUZU

Style : Black Metal Psyché

Quand ? Où ? Samedi 23 juin – Temple – 15h05/15h55

Parce que cela fait plus d’un an qu’un pote me tanne avec ce groupe et que les aléas de la vie ne m’ont pas permis d’y jeter une oreille attentive. Il est donc grand temps de se jeter sous la Temple et de vivre l’expérience du Pazuzu Orange. Avec un dernier album intitulé Värähtelijä en 2016, vous aurez compris que ce sextuor nous vient de Finlande, cependant il s’éloigne du sentier battu par ses aînés en proposant un Black Metal plus Rock, plus Expérimental et plus orange comme tout bon projet Psyché qui se respecte.

BODY COUNT

Style : Metal Crossover

Quand ? Où ? Samedi 23 juin – Mainstage 2  – 20h/21h

Tout simplement le retour gagnant de l’année dernière ! Avec Bloodlust, son dernier opus, la bande à Ice T nous a fracassé les oreilles en prouvant qu’on pouvait encore avoir des choses à dire et garder sa hargne malgré les années qui passent et un confort de vie certain. Qu’en sera-t-il sur la Mainstage 2 ? Alors que les premiers retours de leur tournée européenne sont élogieux, la rencontre avec les metalheads de France et de Navarre fera-t-elle des étincelles ?

GRAVE PLEASURES

Style : Post-Punk

Quand ? Où ? Dimanche 24 juin – Valley – 14h20/15h

Encore un coup de cœur de l’année 2017, et encore un groupe qui nous vient de Finlande ! Si on ajoute à cela qu’un membre d’Oranssi Pazuzu est dans l’équipe de Grave Pleasures, on peut en conclure que la boucle est bouclée. Le quintet à la croisée des chemins entre Punk, Metal et Pop (la vraie, celle de Bowie par exemple) ouvrira son tour des salles françaises avec cette première date au Hellfest, excusez du peu ! Certes, ils n’auront que 40 minutes pour retourner la Valley mais leurs titres qui appellent au sexe et au crime devraient trouver un écho favorable en ce dernier jour de festival où les dés sont jetés.

ALICE IN CHAINS

Style : Grunge Rock

Quand ? Où ? Dimanche 24 juin – Mainstage 2 – 20h25/21h25

Alice In Chains, c’est un peu le dernier témoin d’une époque révolue, celle où le Grunge nous ouvrait les volets de la perception dans les années 90. Malgré les coups du sort, les terrains minés et un genre tombé en quasi-désuétude, la bande à Jerry Cantrell est toujours debout. Il faut dire que l’album The Devil Put Dinosaurs Here avait fait le boulot en 2013 en proposant du sang neuf sans tomber dans la nostalgie. C’est tout naturellement que nous serons devant la Mainstage 2 pour écouter leur dernier titre paru le mois dernier, « The One You Know ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.