#TouchePasÀMonUnderground, le principe est simple, une semaine sur deux, un groupe de la scène underground des Hauts-de-France peut s’exprimer ! Cette semaine, c’est Old Friends qui s’est confié à nous !

Propos de Djo (chant) recueillis par Axl Meu


Est-ce que tu peux revenir sur l’origine du projet ? 

Old Friends est un projet que j’ai formé avec Ashe à la fin de l’année 2016 suite à la séparation de notre ancien groupe, Hangover. C’était un groupe de reprises… Nous sommes amis depuis des années, d’où l’origine du nom. On avait juste envie de raconter nos propres histoires à la place de les colporter. Alors, après avoir écumé les jam-sessions de la région, nous avons rencontré Ben, notre batteur, un soir, au Circus de Lille. Nous nous sommes très vite bien entendus ! Comme nous, il aime le « groove » et la mélodie. 

Vous venez tous de différents horizons musicaux. Qu’est-ce qui vous a poussés à jouer cette musique que l’on pourrait qualifier de « Rock/Soul » ? 

Oui, Ashe vient d’un univers plus Classique, Jazz… Ben est lui un batteur professionnel et quant à moi, je viens de la scène « Metal » underground. Nous avons toujours eu du mal à classer notre musique, car nous avons toujours été très éclectiques dans nos influences. On se nourrit également des styles de chacun dans le groupe… Cela nous permet d’avoir des compositions différentes et originales, car tout le monde compose au sein d’Old Friends… Le groupe essaie d’adapter son style en fonction des histoires qu’il raconte avant tout…

La musique « Soul » reste quand même très éloignée de ce que notre magazine a l’habitude de traiter. Selon-vous, quels sont ses atouts ? 

Elle est peut-être éloignée dans la forme, mais la Soul Music, comme le Rock, le Metal ou même le Rhythm ’n’ Blues sont des mouvements de musique populaire parfois animés par les mêmes sentiments ou par les mêmes revendications. On a toujours été fascinés par les émotions et la musicalité véhiculées par ce style… La Soul est aussi la source de sous-genres que nous apprécions particulièrement au sein de groupe. Ashe adore la Neo-Soul… Et Ben et moi sommes de très gros fans de Funk.

Est-ce que vous pouvez présenter le morceau « Mary Jane » ? De qui ce morceau parle-t-il ? 

« Mary Jane » fait référence à une histoire d’amour passionnelle que j’ai vécue. Cette composition date… On la jouait déjà avec Ashe au sein d’Hangover. Le processus d’écriture a été assez fulgurant… J’avais ce refrain en tête qui sonnait comme une complainte, un appel au secours. Je l’ai composé assez vite… J’aime jouer sur le double sens de ce prénom que j’affectionne particulièrement… Si tu vois ce que je veux dire !  Pour l’anecdote, c’est la première composition que nous avons jouée ensemble avec Ben… C’est là où il s’est passé quelque chose entre lui et nous ! C’est aussi une chanson qui nous permet de communier avec nos fans lors de son refrain. 

Vous avez donc quatre morceaux à partager sur votre compte Deezer. J’imagine qu’il y a d’autres. Comptez-vous sortir un album ? 

l’EP Acoustic Session qui est disponible sur les différentes plate-formes de streaming est synonyme de début pour le groupe. Avant, on évoluait essentiellement en acoustique avec Ashe, donc a décidé de délivrer un EP simple, qui correspondait à ce que le groupe était à ses débuts. C’est un parti pris quand tu sais que nous les jouons d’une autre façon aujourd’hui. Et oui, nous sommes en ce moment même en train de travailler sur l’album. Il y aura plus de chansons, qui se rapprochent plus de ce que l’on propose aujourd’hui en « live ». 

Où pourrons-nous vous retrouver par la suite ? 

Nous comptons sortir un troisième clip pour la rentrée, ce sera un morceau qui est issu de l’EP Acoustic Session. C’est le titre « Mum » qui sera illustré cette fois-ci. En ce qui concerne les dates, nous serons en concert aux 2 Grappes d’Or, un lieu de passage culturel de la région parisienne, le 22 septembre prochain, et nous serons au Circus de Lille en Octobre. Les autres dates sont à confirmer ! 

Pour contacter : https://www.facebook.com/OLDFRIENDS.OF/

Pour écouter : 

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.