C’est dans six semaines que The Spirit partira en tournée en compagnie de Kataklysm et d’Hypocrisy dans le cadre de la tournée « Death… Is Just The Beginning ». Dans l’optique d’en savoir un peu plus au sujet de cette jeune formation, qui a le mérite de s’être fait repérer par Nuclear Blast quelques mois après avoir sorti de manière indépendante son premier album, la rédaction s’en est allée contacté MT, le chanteur/guitariste du projet.

Propos de MT (guitare/chant) recueillis par Axl Meu le 5 septembre dernier.


Commence tout simplement par présenter The Spirit. Je sais que la formation du groupe remonte à 2015. 

Oui ! C’est ça 2015, quand j’ai rencontré mon batteur (MS, ndlr). Je cherchais le meilleur des batteurs… C’est toujours le même problème avec les batteurs. Trouver un bon batteur libre, qui ne soit pas impliqué dans cinq autres projets, quand tu joues ce genre de musique, c’est presque impossible. Donc, oui, j’ai rencontré ce gars, il a intégré le groupe, et c’est ça qui a signé le début de The Spirit. Nous avons passé l’année 2016 à écrire nos morceaux. Et ensuite, dans la foulée, un bassiste et un deuxième guitariste nous ont rejoints. Et là, nous avons enregistré notre premier album. 

Votre premier album, Sounds From The Vortex, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas tout de suite sorti via Nuclear Blast. Vous l’avez, pour commencer, sorti de manière indépendante sur votre propre label, Eternal Echoes… Pourquoi ? 

Au début de l’année 2017, quand nous sommes allés au studio, quand l’album était dans la boîte, nous l’avons envoyé à plusieurs labels, mais malheureusement aucun n’était intéressé. Alors, nous avions décidé de le sortir par nous-mêmes, de fonder un label qui permettrait à l’album de voir le jour. Quand Sounds From The Vortex est sorti, ça a fait du bruit. Les gens ont commencé à en parler, mais dans le milieu « underground », c’est tout. Deux mois après, Nuclear Blast nous contacte pour nous dire qu’ils sont intéressés par l’idée de l’éditer. Le label ne voulait pas seulement nous signer pour le deuxième, mais aussi pour le premier. Ça faisait sens pour nous, car nous avions écoulé les 500 exemplaires de la première édition. Grâce à Nuclear Blast, tout le monde pourra se procurer. 

Nuclear Blast faisait-il partie des labels que vous aviez contactés au départ ? 

Non, non. Nuclear Blast était un peu trop gros pour nous… Ils n’ont presque que des gros dans leur roster ! Ils signent très peu de groupes comme nous. J’ai pensé que Nuclear Blast ne serait pas intéressé par notre musique, donc je n’avais pas essayé. J’ai quand même été surpris quand ils sont venus vers nous… Nous ne travaillons pas sur la même échelle avec notre label, mais après, les représentants du label semblent aimer notre musique, c’est tout ce qui compte. Peut-être ont-ils vu que nous étions vraiment motivés ? Peut-être ont-il été surpris de voir des gars sortir de nulle part, produire leur album par eux-mêmes sans l’aide de qui que ce soit ?

Vous avez toutefois décidé de changer l’artwork de votre album. Pourquoi ? 

On s’est posé la question de savoir si on devait changer ou pas… On voulait quand même proposer quelque chose de nouveau. Tu sais, sortir l’album par nous-mêmes, c’était quand même un sacré challenge, car je ne savais pas du coup comment m’y prendre. Certes, j’ai fait pas mal d’erreurs, mais ça m’a permis d’avancer pour finir. J’y ai passé tellement de temps… Ça m’a demandé pas mal d’énergie. Si on a changé de cover, c’était tout simplement rendre la chose spéciale… La musique reste cependant la même, pareil pour la production… Ça peut être sympa pour les collectionneurs… Mais ces deux sorties représentent vraiment quelque chose pour moi.

Quand j’ai écouté l’album, j’ai directement pensé à Dissection. Il y a quand même pas mal de similitudes entre votre musique et la leur…

Dissection est sûrement la meilleure formation de Death/Black qui existe. Après, ce style qu’est le Death/Black nous semblait être le meilleur style pour exprimer nos sentiments. Je sais que beaucoup de monde nous compare avec ce groupe, et je prends ça comme un compliment ! La musique qu’ils ont créée est tellement géniale… Leur niveau est tellement haut ! Donc, j’en déduis que si on nous compare à eux, ça veut dire que notre musique est vraiment bonne. C’est une comparaison qui nous affecte beaucoup ! 

« Dissection est sûrement la meilleure formation de Death/Black qui existe »

Tout est sombre dans ce Sounds From The Vortex… On ressent une certaine oppression, c’est assez froid. Comment procédez-vous pour créer de telles atmosphères ? 

Il y a deux choses à comprendre concernant notre son. Ça dépend de ce que tu veux exprimer avec ta musique… Ça dépend également de tes ambitions. Personnellement, ça ne m’intéresse pas trop de composer des musiques joyeuses… Je sais qu’il y a des gens qui parviennent à faire cela, mais pas moi. Tout ce que je peux te dire, c’est que la musique que tu peux écouter sur cet album a été construite à partir de mes émotions et de ma perception du monde. Il faut être honnête. La production de l’album reste également très importante… Nous avons passé pas mal de temps à travailler sur le mixage afin de transposer ces ambiances froides… En tout cas, les phases de composition et de production sont tous deux très importants dans la construction d’un opus. 

Votre musique reste quand même assez « old school » en comparaison des autres formations qui se revendiquent d’un nouveau « Black Metal »…

En vérité, je ne suis pas trop la nouvelle scène. Je sais qu’il y a des nouveaux groupes, tu sais, ces groupes qui ne jouent que deux/trois accords pour ensuite changer… Personnellement, je trouve ça un peu chiant…Néanmoins, je peux concevoir qu’il y ait des gens qui aiment ce genre de musique. En tout cas, la musique de The Spirit est différente. Il y a beaucoup de changements de tempo, beaucoup d’happenings. C’est ça la musique que j’aime, et je la trouve bien plus intéressante pour les gens qui nous écoutent.

Avez-vous déjà commencé à travailler sur le prochain album ? Peux-tu déjà nous donner quelques informations le concernant ? 

Oui. On s’est attelés à la tâche au début de l’année… Nous sommes toujours en plein dedans. Le processus d’écriture des chansons au sein de The Spirit requiert pas mal de temps, et parce que, oui, on veut privilégier la qualité de l’album avant tout. On veut faire mieux que le premier album, c’est un peu un challenge pour nous, parce que je sais qu’on a mis la barre assez haut pour ce premier méfait. En tout cas, nous ne voulons pas sortir une deuxième fois le même album, ça n’aurait aucun sens… Mais cela ne veut pas dire que nos fans ne nous reconnaîtront pas pour autant… On évolue ! 

Tu es le seul à composer ? 

Oui, je commence toujours par composer les morceaux tout seul. Et quand le morceau est presque prêt, je consulte mon batteur. Nous travaillons ensuite ensemble et enfin les deux autres membres nous rejoignent pour compléter l’ensemble. 

Vous êtes actuellement en train de préparer votre tournée en ouverture de Kataklysm et d’Hypocrisy. C’est votre première grosse tournée ! 

Oui ! Ce sera la première tournée pour The Spirit ! Après, depuis 2015, depuis que le groupe existe, nous ne nous sommes produits qu’à six reprises, c’est tout… La tournée commence dans six semaines et nous avons vraiment hâte ! Je veux dire, il y a quand même deux très gros groupes de Death Metal avec nous… Et surtout, nous allons nous produire en dehors de l’Allemagne, dans 14 autres pays. Il me semble qu’il y a trois dates en France ! (le 29/10 à Lyon, le 2/11 à Limoges, le 3/11 à Paris, ndlr)

Tu connais des groupes français ? 

Pas tellement… Je connais Alcest, bien sûr. Ils ont joué il y a deux semaines au Summer Breeze et les membres devaient se rendre à notre concert, mais ils n’ont pas pu car ils jouaient avant nous sur une autre scène. Je connais aussi les anciens groupes des mecs d’Alcest, et bien sûr Gojira. Après, j’aime beaucoup Magma. Je suis allé les voir une fois en 2011 en France, et leur concert était tout simplement magique. C’était tout simplement hors du commun. Je ne sais pas pourquoi ils sont tant associés à la scène Metal, mais c’est un excellent groupe ! 


The Spirit, c’est : 

MT : Chant, Guitare

AK : Guitare

AT  : Basse

MS : Batterie

Discographie :

Sounds From The Vortex (2017)

 

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.