L’actualité est mouvementée pour Agressor ! C’est quelques mois après la réédition de Symposium Of Rebirth (via Season Of Mist) que la bande d’Alex Colin-Tocquaine a décidé de reprendre la route afin de faire profiter de son Thrash/Death d’antan. Prochain arrêt, chez nous, dans le Nord, le 28 septembre prochain à la Boîte à Musique de Wattrelos avec Scratch Bulb… En attendant, nous sommes allés prendre des nouvelles ! 

Propos d’Alex Colin-Tocquaine (guitare) recueillis par Axl Meu

Crédit photo : François Lampin


Salut Alex, Agressor va se produire le 28 septembre prochaine à la Boite A Musique de Wattrelos. Qu’as-tu préparé pour les fans ? 

Pour le concert qui est prévu à la Boîte à Musique de Wattrelos, nous en avons préparé un set assez conséquent comprenant des titres tirés de tous les albums. Je pense que les fans « purs et durs » vont être ravis. Il y aura aussi des titres de la réédition Symposium Of Rebirth, évidemment. Mais je ne vais pas tout dévoiler tout de suite. Il faudra venir nombreux pour le constater !

Ces derniers mois, le line-up d’Agressor a quand même été assez instable. C’était rarement le même groupe qui se produisait à tes côtés. Pourquoi ? Qui t’accompagnera cette fois-ci ? 

Les derniers concerts du groupe que nous avons donnés remontent à l’année dernière. Et c’est vrai qu’il y a eu pas mal de mouvements au sein du groupe… Cela était dû à l’indisponibilité de certains membres. Comme je ne voulais pas annuler les concerts, j’ai préféré trouver des remplaçants. Pour ce concert il y aura Kevin Paradis à la batterie, Joël Guigou à la basse, Michel Dumas à la guitare et moi-même . C’est le line-up du Motocultor 2016 ! 

Dernièrement, l’actualité d’Agressor a été marquée par le réédition de Symposium Of Rebirth (via Season Of Mist). Tu as tout ré-enregistré. Comment t’y es-tu pris ? Qu’est-ce que tu n’aimais pas dans la version d’origine ? 

En fait, rien ne me plaisait dans cet album. Il n’était pas terminé, pas assez peaufiné à mon goût… La production laissait à désirer et nous n’avions pu pas pu terminer tous les arrangements que nous avions prévu de faire… En plus, le « lay-out » de la pochette était assez bâclé. J’ai effectivement tout réenregistré, sauf les parties de batterie qui, elles, ont été rééditées. L’enregistrement d’origine avec les « trigger » n’était pas super fiable à l’époque. Avec la technologie actuelle, j’ai pu peaufiner tout ça. Tous les arrangements synthétiques ont été ré-enregistrés avec de vrais instruments acoustiques. Il y a aussi des inédits et des versions de travail. J’ai du faire un « back-up » de toutes les bandes, tout réécouter piste par piste… J’en avais déjà fait deux versions complètes, mais elle ne me satisfaisait pas. L’édition de la batterie m’a pris presque un an ! J’ai aussi décidé de garder la version originale. C’est pour cela que c’est en format « deux CDs »

On imagine que le nouvel album n’est pas prêt de sortir ! As-tu néanmoins pensé à quelques morceaux ? As-tu quelques riffs en tête ? 

Il y a quelques morceaux en préparation… Effectivement, je suis en train de travailler sur des compositions avec les autres membres du groupe. Vu que nous n’avons pas beaucoup de concerts de prévus, notre priorité est sortir l’album très prochainement ! 

Venez nombreux à La Boîte À Musique de Wattrelos le 28 septembre prochain !

Alex, tu es désormais endorsé par une nouvelle marque de cordes. Laquelle ? Comment l’échange a-t-il eu lieu ? 

Oui, effectivement, nous avons un nouveau partenariat avec Skull Strings. Nous nous sommes rencontrés au Hellfest sur le stand d’un de nos autres sponsors, SP Custom, qui fabrique des micros. Le feeling est bien passé et ils nous ont proposé de bons produits adaptés à nos besoins. Je suis très content de ce partenariat !

La fameuse date à Wattrelos n’est pas la seule qui arrive. Vous allez vous produire au Muscadeath et au Hardmetalfest au Portugal… Y a-t-il d’autres dates qui vont tomber ? 

Oui, le lendemain de notre date à Wattrelos, nous jouons au Muscadeath avec Benediction, Colossus, Sublime Cadaveric Decomposition et W.I.L.D. entre autre (le 29 septembre, à Vallet) Ensuite, fin octobre, nous jouerons au Hell Oween Fest (du 26 au 27 octobre prochain) avec Furies, Bliss of Flesh… Et début de l’année prochaine, nous nous produirons au Portugal, au Hardmetal Fest, avec à l’affiche Chris Holmes, Grim Reaper, Gama Bomb 

Dernièrement, la scène Death/Thrash française a été mise en lumière dans le livre Enjoy The Violence. Quels souvenirs ce livre t’a-t-il évoqués ? 

C’est un excellent ouvrage qui retrace bien le point de vue de tous sur cette époque. Je ne l’ai pas lu entièrement, mais il est toujours sur mon bureau et je le feuillette, et je lis des passages dans le désordre. Je pense que ça va devenir la référence sur le sujet, si ça ne l’est déjà. Ça a forcément évoqué des souvenirs… Surtout quand il a fallu faire l’interview avec Jérémie (Grima, ndlr), j’avais oublié pas mal de choses… Il a fallu faire des recherches pour retrouver des vieilles photos ou des flyers, par exemple. On n’en avait aussi des autres groupes, vu que nous jouions souvent ensemble à cette époque-là. Ça serait super qu’il soit traduit dans une autre langue, en anglais ou en espagnol par exemple. Ce livre est devenu un incontournable, je ne suis pas étonné de son succès.

Un dernier mot ? 

Venez nombreux à La Boîte À Musique de Wattrelos le 28 septembre prochain ! Vous ne serez pas déçus. Vous allez en prendre plein la face !


Agressor, c’est : 

Alex Colin-Tocquaine : Chant/Guitare

Kevin Paradis : Batterie

Joël Guigou : Basse

Michel Dumas : Guitare

Discographie : 

Neverending Destiny (1990)

Towards Beyond (1992)

Symposium of Rebirth (1994)

Medieval Rites (2000)

Deathreat (2006)

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.