C’est en fin de semaine (le samedi 10 novembre) que se tiendra la finale du tremplin Play’n’Rec qui permettra à l’une des trois formations sélectionnées de se produire au BetiZFest (qui aura lieu les 12 et 13 avril prochains au Palais des Grottes de Cambrai) ! Car oui, si le festival rassemble principalement des formations d’envergure nationale et internationale, n’oublions pas que sa vocation première est de lancer les groupes locaux. Comment oublier la prestation qu’ont donnée les Headblaster dans le cadre du festival en 2017 ? 

Ce week-end, trois groupes de chez nous, trois groupes que la rédaction connaît bien, entreront en compétition. Qui sont-ils ? Qu’ont-ils à proposer ? Maintenant vous savez ! 

Par Axl Meu


Virgil :
Non, Virgil n’est pas qu’un personnage tiré de La Divine Comédie de Dante… C’est aussi un groupe de chez nous, composé de cinq musiciens tous aussi talentueux les uns que les autres, qui propose une musique que l’on pourrait estampiller de Black/Metalcore (surprenant, n’est-ce-pas ?). Aussi bien influencés par Thy Art Is Murder que par Behemoth et The Black Dahlia Murder, les jeunes nordistes sortent leur premier EP, Initium, en 2016, ce qui les amènent à multiplier les belles dates dans notre région (notamment dans le cadre Dreamer Fest, mai 2017). 2018, nouvelle étape, nouvel objectif : remporter le tremplin du Play’n’Rec. Sauront-ils convaincre ? Réponse samedi prochain à Cambrai !

Pour liker leur page Facebook : https://www.facebook.com/virgil.metal/?ref=br_rs
Pour écouter :

Nec Silentia :
Alors qu’ils ont dû se faire à l’idée que : « non, on n’est pas retenus pour participer à la finale du tremplin », les membres de Nec Silentia se font finalement repêcher par l’équipe de Play’n’Rec, suite au split de Pavillon Noir initialement à l’affiche. Autant dire que les nordistes sont désormais plus motivés que jamais et qu’ils défendront avec panache les couleurs de leur ‘’Modern Metal’’, partiellement influencé par Gojira, Attila et même Monuments, comme beaucoup de groupes de leur génération finalement. Les jeunes musiciens surprendront-ils ? Maintenant qu’ils ont un très beau clip (« Fall The Crown », sorti dernièrement) à promouvoir, tout se jouera sur scène pour eux !

Pour liker leur page Facebook : https://www.facebook.com/necsilentia/
Pour écouter :

Kheos :
Kheos est la dernière formation de notre focus, mais pas la moindre ! Et il se trouve qu’eux aussi, ils ont un nouveau clip à défendre (« Asphyxia »). Ils font également dans le « Modern Metal » (décidément). Après tout, ce n’est qu’une étiquette… Car en fin de compte, Kheos est fort d’une personnalité bien propre ! Coup de cœur dans le dernier numéro d’Heretik Magazine (voir section chronique Terres-Du-Nord), la rédaction est presque sûre que les titres de Down To Hell feront de nouveaux adeptes au Garage Café. Car entre lourdeur et mélodies chiadées, les pistes de Kheos, menées à bien par Sébastien, Rémi, Stephane, Aimane et Buche, se veulent très efficaces sur CD… À voir ce que ça donne « en live » maintenant !

Pour liker leur page Facebook : https://www.facebook.com/KheosBandOfficial/
Pour écouter :

Alors maintenant, tu sais ce qu’il te reste à faire… Si tu soutiens la scène locale, si tu supportes le BetiZFest ; une seule adresse, date et horaire pour toi :

  • Le 10 novembre prochain, 
  • 4 Rue de Premy, 59400, Cambrai
  • 21 heures !  
  • Entrée gratuite ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.