2018 touche à sa fin… C’est l’heure des bilans et des comptes ! Heretik Magazine a donc sollicité quelques musiciens et activistes des Terres-du-Nord afin de faire le point. Qu’ont-ils aimé ? Quelles sont leurs satisfactions ? Leurs déceptions ? Maintenant, vous savez tout ! Le suivant à avoir joué le jeu, Peb, chanteur chez SunStare.

Propos recueillis par Axl Meu


NOM : B.

PRÉNOM : Peb

ÂGE : 29

FONCTION : Chanteur de SunStare

Quel bilan tires-tu de 2018 ? Quelles sont tes satisfactions ? Quelles sont des déceptions ? 

2018 a été une année riche pour SunStare et j’en suis globalement satisfait. Je suis ravi d’avoir pu jouer un peu partout en France ainsi qu’en Belgique et surtout sur de bonnes dates et de bons festivals comme le Festival des Arts Bourrins. De même, Eroded est enfin présenté au public et reçoit un bon accueil, ce qui me fait énormément plaisir. Je regrette qu’on n’ait pas pu signer sur les labels qui nous tentaient, cependant, je ne doute pas que nous trouverons le partenaire idéal pour le prochain album.

Quels sont tes projets pour 2019 ?

Je viens de quitter mon travail afin de m’engager davantage auprès de SunStare. J’aimerais créer un court métrage afin d’accompagner l’album et réussir à organiser une tournée plus longue pour le défendre en dehors de la France. La sortie de l’album en vinyle est prévue pour 2019, nous travaillons dur afin que ce rêve devienne réalité.

Son TOP 5 album 2018 :  

Messa – Feast For Water

Zeal and Ardor – Stranger Fruits

Daughters – You Don’t Get What You Want 

Dirge – Lost Empyrean 

Abraham – Look ! Here Come The Dark 

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.