2018 touche à sa fin… C’est l’heure des bilans et des comptes ! Heretik Magazine a donc sollicité quelques musiciens et activistes des Terres-du-Nord afin de faire le point. Qu’ont-ils aimé ? Quelles sont leurs satisfactions ? Leurs déceptions ? Maintenant, vous savez tout ! Le suivant à avoir joué le jeu, c’est François Noblecourt, régisseur logistique, programmateur du BetiZFest et « runner » pour plusieurs événements d’envergure ! 

Propos recueillis par Axl Meu


NOM : Noblecourt

PRÉNOM : François

ÂGE : 38 ans

FONCTIONS : Régisseur logistique (Séries Mania, le Hellfest),  »runner » pour les concerts et conventions japonisantes programmateur pour le BetiZFest…

 

Quel bilan tires-tu de 2018 ? Quelles sont tes satisfactions ? Quelles sont des déceptions ?

Des déceptions ? Il suffit de lire le journal et de voir ce qui se passe en France pour être déçu. Politiquement et surtout écologiquement, c’est dur de voir que rien n’avance dans le bon sens. Je m’inquiète également au sujet de la disparition des cafés-concerts et des salles à petites capacités… On m’en parle souvent, ça commence à être difficile pour un groupe local de se produire. Mais j’agis à mon niveau. Et d’un autre côté, ça a été une super année pour moi sur le plan personnel et professionnel. J’ai bossé sur beaucoup d’événements intéressants et formateurs ! J’y ai rencontré des personnes attrayantes et marrantes. Cela a même débouché sur de nouvelles collaborations et ambitions !

Quels sont tes projets pour 2019 ?

J’ai toujours pas mal d’idées de collaboration ou de projets variés. On verra si le temps me permettra de tout faire… Mais j’avance, j’apprends toujours plus et j’aimerais me former en vidéo pour cette nouvelle année. Je suis également dans l’organisation du Crossroads Festival, le festival de découvertes musicales à Roubaix. J’espère que les professionnels du milieu répondront encore présent l’année prochaine et qu’ils rencontreront les groupes locaux et en devenir. Enfin, avec toute l’équipe, nous sommes très fiers de la programmation du BetiZFest, c’est peut-être la meilleure que nous avons montée à ce jour. On a hâte d’accueillir le public à cette grande messe cambrésienne avec des artistes cultes comme In Flames et Paradise Lost, combinés à des groupes régionaux comme Virgil, Oddism ou The Lumberjack Feedback !

Son TOP 5 album 2018 :

1) Parkway Drive – Reverence

2) Mass Hysteria – Maniac

3) Pennywise – Never Gonna Die

4) Architects – Holy Hell

5) Pogo Car Crash Control – Déprime Hostile

 

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.