2018 touche à sa fin… C’est l’heure des bilans et des comptes ! Heretik Magazine a donc sollicité quelques musiciens et activistes des Terres du Nord afin de faire le point. Qu’ont-ils aimé ? Quelles sont leurs satisfactions ? Leurs déceptions ? Maintenant, vous allez tout savoir ! Le suivant à avoir joué le jeu, c’est Juliette, gérante du label associatif de Malpermesita Records. 

Propos recueillis par Axl Meu


NOM : Morand

PRENOM : Juliette

ÂGE : //

FONCTIONS : Gérante du label associatif Malpermesita Records, basé près de Béthune et spécialisé en Metal Extrême

Quel bilan tires-tu de 2018 ? Quelles sont tes satisfactions ? Quelles sont des déceptions ?

Le bilan de 2018 est plutôt positif en ce qui nous concerne et en ce qui concerne la sphère Metal en règle générale. Côté satisfactions, je me réjouis du bon-lancement du label. Il occupe aujourd’hui toutes mes pensées. À la même époque, l’année dernière, je ne pensais pas que nous arriverions déjà à quatre sorties avec celle d’Azziard fin 2017 qui a cartonné – et qui cartonne encore -, celle de Nydvind qui  était prévue, celle de Fading Bliss – qui sort un peu des sentiers battus quant à la ligne musicale qu’a voulu prendre le label – et Nirnaeth. Il y a également les beaux projets qui tendent à se pérenniser dans le paysage régional, comme le In Theatrum Denonium et le Tyrant Fest. Et je suis également ravie de découvrir encore, après vingt-cinq ans de boulimie auditive, autant de jeunes groupes qui gardent la flamme allumée.

Côté déceptions, on ne peut que déplorer que, même si les beaux projets cités ci-dessus existent, les petits lieux où Metal rimaient avec convivialité continuent de fermer les uns après les autres. Je suis également de plus en plus déçue par l’attitude de certains fans qui se disent « à fond », mais qui, en fin de compte, ne sont pas capables de lâcher cinq euros pour un plus « petit » concert. Une petite salle, certes, mais ça ne veut pas dire que le concert ne sera pas de qualité. Amis lecteurs, juste un conseil, le jour où vous allez voir un « petit » groupe, dites-vous que le moment où ils feront une belle et grosse scène, vous pourrez crâner… Car vous, vous aurez eu cette proximité avec eux, celle que n’auront jamais eu ceux qui sont restés chez eux parce que : « cinq  »balles », pour trois  »groupes », c’est trop cher ».

Quels sont tes projets pour 2019 ?

Du bon son, de bons concerts… De bonnes sorties de notre côté. Et d’éventuelles nouvelles signatures !

Son TOP 5 album 2018 

1) Summoning – With Doom We Come

2) Wardruna – Skald

3) Nydvind – Seas of Oblivion

4) Old Black – Just Fucking Christ

5) Danheim – Fridr

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.