2018 touche à sa fin… C’est l’heure des bilans et des comptes ! Heretik Magazine a donc sollicité quelques musiciens et activistes des Terres du Nord afin de faire le point. Qu’ont-ils aimé ? Quelles sont leurs satisfactions ? Leurs déceptions ? Maintenant, vous allez tout savoir ! Un des derniers à avoir joué le jeu, c’est Fred de l’association Nord Forge, organisatrice du In Theatrum Denonium ! 

NOM : x

PRENOM : Fred

ÂGE : 37

FONCTION : Membre fondateur de l’Association Nord Forge, de l’Evénement In Theatrum Denonium (Théâtre de Denain).


Quel bilan tires-tu de 2018 ? Quelles sont tes satisfactions ? Quelles sont tes déceptions ? 

2018 a été une année riche tant sur les plans personnel et professionnel qu’associatif. Sur ce dernier aspect, je retiens la grande réussite de l’Acte III d’In Theatrum Denonium, sa programmation, sa fréquentation, son ambiance, son déroulement, son lieu magistral… Tout cela fut un régal, et je remercie tous les bénévoles de Nord Forge et nos partenaires pour leur implication. Au niveau des satisfactions, je salue aussi les autres associations, musiciens, organisateurs, labels, radios, – bref les acteurs et les spectateurs – qui, ensemble, font un travail considérable pour faire vivre la scène dans notre région, ça représente beaucoup de monde dans de nombreux styles et mouvances. En plus des organisateurs réguliers qui ont une structure dédiée, je pense entre autres aux événements annuels tels que le BetiZFest, le Liévin Metal Fest, le Rock In Bourlon, le Raismes Fest, le Tyrant Fest et j’en passe… qui nous ont proposé de très belles éditions en 2018, et qui nous prodiguent chaque année une programmation superbe et variée, tout près de chez nous, en général à moindre coût.  

Coté déceptions, je rejoins le ressenti général que j’ai lu maintes fois, qui porte sur le mauvais état de la scène underground en raison principalement de la disparition progressive des clubs et petites salles, sur les conditions financières parfois abusives de certains groupes et de leurs intermédiaires, sur les dérives habituelles du milieu, sur la faible fréquentation de certains événements… Mais avant de tomber dans la sinistrose, n’oublions pas qu’il reste des lieux et événements en vie, à soutenir, portés par une horde de bénévoles ou de professionnels motivés et que de nombreuses personnes ont des projets sérieux dans leurs cartons. Il nous appartient de les aider à concrétiser ces projets.

Quels sont tes projets pour 2019 ? 

Coté association, je retiens surtout l’organisation du futur Acte IV d’In Theatrum Denonium dont l’affiche vient d’être dévoilée, et qui se trouve être déjà « sold-out », plus de deux mois avant l’événement. L’engouement a été exceptionnel et va au delà de tout ce que nous avions pu imaginer lorsque nous avons créé In Theatrum Denonium il y a plus de quatre ans, après la fin des regrettées Metallurgicales. Cependant, il nous faut transformer cet enthousiasme en travail sérieux afin que l’Acte IV se déroule au mieux et que nous puissions surprendre notre public avec quelques innovations. Coté personnel, j’espère avoir un peu plus de temps libre pour avancer dans mon nouveau projet musical et revivre le plaisir de jouer de la musique régulièrement en groupe, mais aussi profiter également de ma famille qui vient de s’agrandir, et de mes amis. Bonne année 2019 à tous ! 

Son TOP 5 album 2018 ? 

1) Harakiri For The Sky – Arson

2) Uada – Cult Of The Dying Sun

3) Pantera – Live at Dynamo Open Air 1998

4) Necrophobic – Mark of the Necrogram

5) Artillery – The Face of Fear

 

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.