C’est devenu un rendez-vous ! Malgré l’annulation de la dernière édition, les TravHell Sessions de Douai attirent de plus en plus de monde. Après Psykup, après Hangman’s Chair, c’est au tour d’une autre formation d’envergure hexagonale de poser ses flightcases dans la Cité Des Géants. Bukowski y présentera son nouvel album, Strangers, pour le plus grand plaisir de ses fans nordistes. À l’occasion, quelques formations des Hauts-de-France (Noise Emission Control, Fear Mother Rage et Dadabovic) et d’autres (Hawthorn, Disco Nected) ont été conviées. Quelques présentations s’imposent donc ! 

Par Axl Meu


Dix ans après la sortie de son premier album, Amazing Grace, la formation de Metal Alternatif (trio, puis quartette) est parvenue à faire son petit bonhomme de chemin en France (et un peu Europe) en saisissant quelques belles opportunités. Après une collaboration avec Verycords et quelques belles dates un peu partout (et même chez nous dans le cadre du BetiZFest et Du Metal à la Campagne), la formation menée par les frères Dottel reviennent en 2018 avec Strangers, sans doute le meilleur album que la formation ait sorti à ce jour !

Les trois formations nordistes qui suivent sont des habituées des scènes des Hauts-de-France et plus particulièrement du Red Studio : Noise Emission Control, Dadabovic et Fear Mother Rage. Mon premier fait dans le High Energy Rock et est connu pour passer ses nerfs à coups de missives Punk/Hardcore (« Désordre et Mépris », « Envie », « 8th Wonder »… Mon deuxième est la formation de Dada El Professor qui, fort d’un nouveau line-up, chantera les vertus de « Paul Po ». Les Gus en profiteront également pour évoquer à leur façon des tracas du quotidien, le tout sur un fond cinématographique décalé. Et les petits derniers ne sont pas les moins importants : Fear Mother Rage. Les locaux sont là pour en découdre (ils enchaînent les dates comme on enfile les perles…) et viendront présenter Conflagration, leur premier EP, objet dont nous a vanté les mérites notre collègue, Romain Richez, dans le #8 d’Heretik Magazine. À confirmer en live, donc !

Les deux derniers sont peut-être moins connus par chez nous, mais méritent toutefois que l’on s’y attarde : c’est Hawthorn et Disco Nected. Tout droit venus d’Eragny, le power-trio, Hawthorn, présentera son Metal Fusion partiellement influencé par Limp Bizkit. N’ayant que deux morceaux enregistrés à leur actif (« Break The Rules », « Struggle Inside »), les jeunes franciliens feront leurs débuts chez nous ! Gageons que le public les adoptera ! On espère également que les Nordistes réserveront le même sort à Disco Nected qui, plutôt rare chez nous, défendra les vertus de son nouvel EP, Vision Division

Sommes toutes, pour un P.A.F. raisonnable (12e en prévente / 15e sur place), la rédaction vous propose d’assister au concert de six groupes aussi prometteurs les uns que les autres. Vous savez désormais où nous retrouver la semaine prochaine : à Douai au Red Studio (59). En plus, il y a un un weekend à l’Expogrow à remporter ! 

Pour plus d’infos : https://www.facebook.com/events/263945274272329/


A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.