#TouchePasÀMonUnderground, le principe est simple, une semaine sur deux, un groupe de la scène underground des Hauts-de-France peut s’exprimer ! Cette semaine, c’est BlackCube qui s’est confié à nous !

Propos du groupe recueillis par Axl Meu


Votre deuxième album, Silencing The Sun, est sorti il y a quelques semaines maintenant. Quels en ont été les premiers retours ? Vous aviez pris du temps pour le sortir ! Pourquoi ? 

Les premiers retours sont très bons. Les premières chroniques soulignent la noirceur de l’album et le fait qu’on arrive à avoir notre propre personnalité, à se démarquer de nos influences, ce qui nous fait très plaisir car c’est quelque chose que nous cherchons. Nous avons effectivement pris notre temps, tout d’abord, car nous accordons de l’importance aux moindres détails. Ensuite, nous voulions être au complet pour sortir l’album et nous avons mis un certain temps à trouver notre nouveau batteur, Robin.

Que Robin a-t-il apporté à votre jeu ?

Nous sommes ravis de l’avoir avec nous. Pour faire partie d’un groupe, il faut une symbiose musicale et humaine et là, c’est tout à fait le cas. Il nous a apporté sa technique Metal, sa bonne humeur et son humour potache ! (rires)

BlackCube est un groupe de Metal Progressif. Vous êtes foncièrement influencés de Dream Theater. Comment vous démarquez-vous de ce groupe ? 

Même si Dream Theater est un groupe que nous avons pas mal écouté il y a quelques années et qui fait partie de notre culture musicale commune, nous ne sommes plus trop influencés par eux, en tout cas pas par leurs albums récents. Nous changeons parfois complètement d’ambiance au sein d’un morceau mais nous cherchons toujours à garder une cohérence dans le récit, et en cela nous ne nous permettons pas autant d’échappées instrumentales. Pour cet album nous voulions aller vers des ambiances qui se rapprochaient davantage de groupes comme Black Sabbath, Queen ou des groupes de Rock Progressif comme King Crimson. Et dans le domaine du Metal Progressif nous avons d’autres influences importantes, comme Symphony X ou Opeth.

Quelles sont les thématiques abordées par Silencing The Sun ? 

Même si ce n’est pas un concept-album, les textes tournent presque tous autour de la pensée humaine et des différentes créations de l’imaginaire, en y incluant la religion au sens large. En cela, « Cartographers Of Your Mind » est un peu une pierre angulaire thématique de l’album, puisqu’il y est question d’une exploration imagée de l’esprit humain. D’autres morceaux comme « Silencing The Sun », « Zombies Inc. » ou « Thy flesh consumed » parlent de diverses formes de domination sur l’esprit individuel, que ce soit par le biais d’une religion orthodoxe et autoritaire ou de règles de vie sociale, un peu à la manière de ce qu’on peut trouver dans Kafka. « Giants » ou « Enter The Night » proposent une échappée vers des images oniriques, qui paraissent parfois nécessaires lorsque la compréhension du monde nous échappe. 

Vous avez mis en images le morceau « Cartographers Of Your Mind ». Parlez-moi un peu du storyboard du clip…

Nous voulions deux types de séquences : tout d’abord des plans du groupe en train de jouer, parce qu’une mise en images scénarisée du texte était compliquée. Nous avons eu la chance de pouvoir tourner ces plans dans l’auditorium du collège Miriam Makeba à Lille, un lieu qui nous a paru esthétiquement intéressant. Les autres images devaient tourner autour d’un sentiment d’obsession et d’anormalité ; en quelque sorte les défaillances de notre esprit. Après chacun sera libre de son interprétation ; pour cela, allez voir le clip (en fin d’article, ndlr) !

Vous êtes chez Brennus Music. Pouvez-vous me parler de ce label ?

C’est un label français géré par Alain Ricard. Il défend haut et fort le Metal français et a découvert beaucoup de groupes. Il nous avait fait confiance pour le premier album donc nous sommes restés fidèles pour le deuxième.

Quelles sont les prochaines dates pour BlackCube ? 

Nous avons une date le 16 mars, au Bobble Café à Lomme, organisée par l’association Chats Noirs, avec les groupes Esprit d’Escalier et Steamrock. Nous cherchons des dates dans la région, ailleurs en France et en Belgique pour défendre notre album. Organisateurs de concerts ou de festivals, contactez-nous !

Pour contacter : https://www.facebook.com/BlackCubeOfficial/

Pour écouter :

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.