Pourquoi la rédaction ne passerait-elle pas en revue ses dernières découvertes ? 3, 2, 1, c’est parti ! L’équipe vous a concocté une petite sélection aux petits oignons, tous styles confondus… Plus connu, moins connu, une chose est sûre, tout le monde y passera ! 

Sélection proposée par la rédaction d’Heretik Magazine


ALTRAGE

THE APPROACHING ROAR

Chaotic Death Metal

Season Of Mist

Sauvage, primitif et quelque part mystique, ce nouvel album des Espagnols d’Altarage ne lésine nullement sur la noirceur habitant ses neuf confessions. Plus absolu et jusqu’au-boutiste que Nihl (2016) et Endinghent (2017) réunis, ce troisième opus met en lumière (ou en obscurité !) la face bruitiste et dérangeante d’Altarage. The Approaching Roar s’avère très difficile d’approche – le pavé est lourd et oppressant – mais The Approaching Roar révèle un Altarage plus extrême que jamais (« Chaworos Sephelln », « Hieroglyphic Certainty »). The Approaching Roar se mue en voyage  intrinsèque et introspectif des tourments habitant l’âme malade d’Altarage. Toutefois, ne le nions pas : pour nous, auditeurs, cette visite des abîmes d’un esprit torturé est un régal ! Ne reste donc plus qu’à profiter de ces quarante-deux minutes et de se laisser submerger par le « roar » approchant. Bon, après tout cela faudra que je pense à aller me confesser quand même…

Romain Richez

BACKYARD BABIES

SLIVER & GOLD 

Hard Rock / Punk 

Century Media 

Le plus Américain des groupes Suédois nous revient avec un nouvel album, Sliver & Gold. Et si les Backyard Babies ne sont pas du genre à trop se prendre au sérieux dans la vie de tous les jours, il n’empêche que leur Hard Rock reste de très bonne facture. Toujours dans la « vibe » Punk, Nicke Borg et sa bande développent des titres très « catchy », avec trois accords, qui font l’éloge des excès liés au Rock sous toutes ses formes (« Good Morning Midnight », « Shovin’ Rocks », « A Day Late In My Dollar Shorts »). Bref, pas besoin de mettre à jour la recette du Rock’n’Roll quand ses codes sont aussi bien respectés (la ballade des amoureux en fin d’album « Laugh Now Try Later » est là pour en attester) et que les chansons transpirent l’authenticité à des kilomètres. Maintenant, il reste plus qu’à défendre tout ça sur scène en compagnie d’Audrey Horne et de Thundermother sur les routes d’Europe !

Axl Meu

CÉNOTAPHE

EMPYRÉE

Black Metal

Nuclear War Now ! 

Après un premier EP remarqué Horizons en 2018, le prolifique duo normand débarque avec Empyrée. Après de multiples participations dans différents projets, Fog, multi-instrumentiste de son état, et Khaosgott au chant nous livre ici un album de Black Metal épique et romantique. Cénotaphe nous prouve ici que l’on peut encore innover dans ce style. La preuve en est sur « Centaures » où se mêlent ambiances rythmiques d’un style on ne peut plus codifié. Ce savant mélange donne sa pleine mesure sur « Face Aux Feux D’un Soleil Porphyré » où la longue introduction nous plonge dans un océan de mélancolie avant de nous sortir de notre torpeur avec violence. On notera également la reprise surprenante de « End of the world » d’Aphrodite Child… Voilà bien des arguments qui font d’Empyrée la bonne surprise de ce début d’année ! Une réussite qui, espérons-le, en appellera bien d’autres. 

Kevin Delattre

DEVIL MASTER 

SATAN SPITS ON CHILDREN OF LIGHT

Black / Crust / Punk

Relapse Records

Après des débuts plutôt confidentiels, les Américains de Devil Master publient enfin leur premier album, Satan Spits On Children Of Light, une vraie ode à la liberté des styles. Suivant une démarche plutôt surprenante en soi, la musique de Devil Master ne suit aucune règle précise et se démarque de tout ce qui se fait aujourd’hui. Il faut dire qu’on est en présence d’un objet plutôt unique en son genre : les guitares sont très dissonantes, bourrés d’effets (overdrive, distorsion, fuzz, wah-wah, delay…), mais se fondent parfaitement dans une masse aux rythmiques Punk, Crust et aux vocalises Black (« Devil Is Your Master »). Relativement courts, les titres parviennent également à instaurer un climat particulier, une sorte de mysticisme, de l’introduction grandiose « Listen, Sweet Demons » au final discordant de « XIII ». Pas des plus accessibles, Satan Spits On Children Of Light mérite toutefois que l’on s’y attarde !

Axl Meu

WITHIN TEMPTATION

RESIST

Metal Symphonique

Vertigo 

Within Temptation venu tout droit des Pays-Bas depuis 1997 ne cesse de surprendre et de se renouveler à chaque nouvel album. La voix mélodieuse de la chanteuse formée à l’art lyrique envoûte une nouvelle fois dans Resist sorti le 1er février 2019. Les titres à la composition entraînante s’enchaînent et s’inscrivent en tant que hits. L’extended deluxe version permet d’apprécier les mélodies sous forme instrumentale. Tandis que la voix de Sharon Den Adel s’accompagne de celle de Jacoby Shaddix – voix rap metal de Papa Roach – sur « The Reckoning », de celle de Anders Friden – voix Metal de In Flames et de Passenger – sur « Raise You Banner », de celle de Jasper Steverlinck – voix pop rock d’Arid – sur « Firelight », de son côté le son Atmospheric Metal s’ajoute une touche Electro. Within Temptation se produira le 22 juin 2019 à Clisson dans le cadre du Hellfest.

Patrice Gaches




A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.