Pourquoi la rédaction ne passerait-elle pas en revue ses dernières découvertes ? 3, 2, 1, c’est parti ! L’équipe vous a concocté une petite sélection aux petits oignons, tous styles confondus… Plus connu, moins connu, une chose est sûre, tout le monde y passera ! 

Sélection proposée par la rédaction d’Heretik Magazine


AD PATRES

A BRIEF INTRODUCTION TO HUMAN EXPERIMENTS

Death Metal Technique 

Xenokorp

Il aura fallu attendre pas moins de sept années pour que les Girondins de Bordeaux nous sortent le successeur de Score Aesthetics, leur premier album (Kaotoxin, 2012), A Brief Introduction To Human Experiments. Et disons-le d’emblée, Ad Patres n’a pas revu sa ligne de conduite même si son line-up a évolué (Pierre-Yves Marani remplace « Canard » à la guitare). Comprenez alors que le nouvel album, séparé en deux parties distinctes (les deux pistes ‘express’ « Shock Therapy » et « Sermon » sont là pour rythmer le propos morbide du groupe), compile une panoplie de titres crus, courts, incisifs, tous épaulés par des parties d’excellentes parties de blast-beat. Peut-être plus mature que son ainé, ce A Brief Introduction To Human Experiments est à même de faire mouche auprès des fans de Death Technique et autres, car Ad Patres ne délaisse jamais le feeling au profit d’une démonstration exacerbée, donc superficielle. En attestent notamment ces monstrueux passages de « lead guitar » sur « Verses Void » et « The Diseappearance Of I ». Un coup de maître tout simplement !

Axl Meu

AFAR 

NO LANDMARK IN THE VOID  (EP)

Melodic Harcore

Seven Years A Weak Records

Afar, jeune quatuor strasbourgeois formé en 2017, nous présente son premier EP, No Landmark In The Void. Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, il faut savoir que, rapidement, le groupe a fait son petit bout de chemin et qu’il a même entamé une tournée avec Betraying The Martyrs et The Royal. Bref, trêve de blabla ! Les quatre titres de cet EP nous permettent de nous faire une idée concrète du « potentiel dévastateur » du groupe. Les quatre titres s’enchaîne à vitesse grand V sans discontinuité, et il y a fort à parier que les fans de Hardcore moderne y trouveront sans doute leur compte. Car le chant de Flo s’apparente à celui d’un certain Lawrence Taylor (While She Sleeps) tandis que les plans de guitare se rapprochent de Birds In Row, une des principales sources d’inspiration du groupe. Voilà pourquoi Afar mérite toute votre attention !

Romane Nicolle

CELLAR DARLING

THE SPELL 

Prog Metal

Nuclear Blast

Cellar Darling est le nouveau groupe issu des anciens membres du groupe suisse Eluveitie. The Spell – son deuxième opus où il nous est possible de suivre la relation amoureuse qu’entretient une jeune femme avec la Mort – sorti le 22 mars 2019, réunit treize morceaux imprégnés de Folk helvétique et de Melodic Prog Metal. La voix lyrique et envoûtante d’Anna Murphy transfigure les mélodies et transporte aux nues au gré de l’alternance des sons stoner des guitares de Ivo Henzi et des coups discrets de la batterie de Merlin Sutter, accompagnés des sons rêches de la vielle à roue manipulée par la chanteuse elle-même. Ce trio improbable réussit le pari de mêler le son aérien de la « fairy » et son chtonien du Doom. Le choix esthétique et polyphonique du groupe se manifeste aussi à travers les clips des trois morceaux phare de l’album : « Drown », « Death » et « Insomnia », où l’animation au design proche des enluminures est issue de l’imagination et des mains de Cellar Darling.

Patrice Gaches

QUEENSRŸCHE

THE VERDICT

Heavy Prog 

Century Media 

The Verdict du groupe américain Queensrÿche, le troisième avec Todd La Torre au chant, sorti le 1er mars 2019, s’affirme comme un album qui « s’enchaîne bien » et comporte une « jolie diversité », qui est « équilibré » et « complet » (selon les dires du groupes lui-mêmes). Il s’articule en effet harmonieusement autour de deux piliers : « Blood of The Levant » et « Innet Unrest » aux refrains mémorables. The Verdict s’impose d’emblée autour du dialogue entre le chant de castra de Todd et la batterie pêchue assurée par le frontman lui-même, avec en arrière-plan les solos de guitares de Michael Wilton et multiplie les résonances Epic Power Speed Prog Heavy Metal. L’originalité de l’opus repose aussi sur la double « question ouverte » de son titre : un appel au public à consacrer la composition du groupe et à juger « le comportement de l’humanité ».

Patrice Gaches

THE PICTUREBOOKS

THE HANDS OF TIME 

Blues ’n’ Roll

Century Media

Nouvellement intégré dans l’écurie Century Media, le duo Américain (guitare/voix et batterie) d’expatriés allemands compte bien imposer sa « touch' » durablement sur notre sol, et il se pourrait bien qu’il y parvienne avec The Hands Of Time, son cinquième album (et troisième sous cette configuration). Bien qu’aucunement novateur, The Hands Of Time se veut quand même très chaleureux ! Car il dépayse l’auditeur à coups de riffs « Blues Grass » dynamiques et morceaux au feeling imparable dont on peut dire qu’ils sont autobiographiques tant leurs textes sont profonds, notamment ceux de l’introspectif « Horse Of Fire »… Après, The Picturebooks, c’est tout un univers, celui des bikers, celui de ces hors-la-loi qui osent défier la vie… Et bien sûr, on ne peut s’empêcher de penser à la bande originale de la série à succès Sons Of Anarchy à l’écoute de « Howling Wolf »… Voilà, c’est dit : ceux qui aspirent à prendre une bouffée d’air et autres fans de The Inspector Cluzo risquent de s’y retrouver aisément ! À écouter d’urgence sur la Route 66 le cul cloué sur une bonne vieille Harley !

Axl Meu


A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.