Le compte à rebours est lancé ! L’Alcatraz, c’est déjà la semaine prochaine. Franchement plébiscité par le public Metal des Hauts-de-France, l’événement gagne toujours plus en notoriété chaque année. Il faut dire qu’on a affaire là à une réplique miniature du Graspop Metal Meeting. Tout y est : cadre soigné, une programmation d’exception… Bref, de quoi passer un vrai bon week-end. La rédaction d’Heretik Magazine s’y rendra et y est allée de sa propre sélection. 


#2 Thomas Deffranes

VENDREDI 9 AOÛT 2019 : 

NERVOSA

Style : Thrash/Death 

Quand ? Où ? Le Vendredi 9 Août – Swamp – 12h10 – 12h50.

Ce sera une première pour le trio féminin de Nervosa à l’Alcatraz Festival. Originaires de l’une des terres le plus fertiles pour le Metal Extrême, les Brésiliennes nous proposeront leur Thrash teinté de Death. C’est sans doute pour cette raison que les riffs ne sont pas sans rappeler ceux de Slayer ou autre Sepultura. Le dernier méfait Downfall Of Mankind (2018) est aussi la raison de leur venue. Pitchu Ferraz aux futs basardera le public avec intransigeance sa double-pédale, elle-même soutenue par les riffs acérés de Prika Amaral et ses solides solos nets et dynamiques et portée par la gueulante de Fernanda Lira et sa basse qui donneront l’ampleur au morceaux. À celles qui ouvriront la Swamp : « Viva o Thrash Metal !« 

THY ART IS MURDER

Style : Deathcore 

Quand ? Où ? Le Vendredi 9 Août – Prison Stage – 17h00- 18h00.

Les dernières années n’ont pas été des plus évidentes pour Thy Art Is Murder. Le line-up Australien a connu des vas-et-viens mais aussi des changements… Mais c’est avec l’album Dear Desolation (2017) que le groupe à trouver son équilibre actuel. Cependant, si les choses sont enfin stables au sein de TAIM, croyez-moi, il n’en sera rien dans le pit. Chez eux, tout est fait de sorte que ça « mosh » sévère : des breakdowns écrasants, des évolutions de rythmes fracassants, mais aussi une voix déchirante, celle de Chris « CJ » McMahon… Sacré mélange ! De ce concert, on y attend les morceaux emblématiques : « New Gods », « Reign of Darkness » ou encore « Holy War »… Avis aux amateurs du vieux Parkway Drive. Vous y retrouverez surement toute la vitesse, la technique, la lourdeur, ainsi que la hargne d’antan ! 


SAMEDI 10 AOÛT 2019 :

MAYHEM

Style : Black Metal 

Quand ? Où ? Le Samedi 10 Août – Swamp – 22h00 – 23h00.

C’est lorsque le soleil tombera et que l’obscurité couvrira les terres Belges que Mayhem montera sur scène mené de front par la charismatique Attila Csihar. Le groupe polémique et controversé d’Oslo se produira pour les premières fois sur les planches de la Swamp. Et même si on est loin du Mayhem de ses balbutiemments, il n’en reste pas moins un mythe de la scène Black Metal Norvégienne. Avec toujours à la barre deux membres initiaux : Hellhammer (batterie) et Necrobutcher (basse), le groupe fort de son histoire offrira une prestation aux allures macabres, misanthropiques, ésotériques… Bref, du premier EP, Deathcrush (1987), tantôt ignoble pour certains, majestueux pour d’autres, au dernier Esoteric Warfare (2014) en passant par le cultissime De Mysteriis Dom Sathanas (1994) : nous pouvons nous attendre de la part de Mayhem à un plongeon dans une époque où les paroisses norvégiennes étaient toute réduites à l’état de cendres…

HYPOCRISY

Style : Death Metal Mélodique

Quand ? Où ? Le Samedi 10 Août – Swamp – 19h50 – 20h50.

La scène Metal scandinave est l’une des plus proliférante. Parmi ces entités, Hypocrisy reste l’une des plus intéressantes. Leur musique est un Death Metal relativement lumineux, justifié par sa démarche mélodieuse. Une légèreté qui n’est pas anodine puisque les thématiques de la Science-Fiction, des aliens et de la quatrième dimension font partie intégrante de la partition. Chose surprenante lorsqu’on sait que le leader Peter Tägtgren (Pain) tient pour influence des groupes lourds tels Morbid Angel, Obituary, Deicide… Néanmoins, l’inspiration de Death a sans conteste contribué à la dimension progressive des compositions. Pour les curieux Abducted (1996) est un incontournable avec son fameux « Roswell 4 7 »…  Les Suédois, en activité depuis 1990, seront donc sur la Swamp avec comme seul objetif, celui de vous immerger dans leur univers…


DIMANCHE 11 AOÛT 2019 

UNLEASHED

Style : Death Metal 

Quand ? Où ? Le Dimanche 11 Aout – Swamp – 13h30 – 14h10.

S’il y a bien un groupe qui pourra se targuer de venir ravir tous les fans de Death Metal, c’est Unleashed. Quoi de mieux que l’une des meilleures formations du genre pour satisfaire la digestion ?  Les Suédois nous ont gratifié en 2018 de l’excellent The Hunt For White Christ. Ils viendront bien évidemment le mettre en relief sur les planches déjà bien foulées de la Swamp. Le groupe formé par Johnny Hedlund (ex-Nihilist) en 1989 fonde son identité sur le thème de la culture Viking. Il fut d’ailleurs l‘un des précurseurs à inclure la culture folk relative à la mythologie Nordique dans le Metal.  Un concert riche est puissant à ne manquer son aucun prétexte ! 

ROTTING CHRIST

Style : Dark Metal

Quand ? Où ? Le Dimanche 11 Août – Swamp – 22h00 – 23h00. 

Ce qui fait sans doute de Rotting Christ l’un des groupes les plus intriguants, c’est son approche du Black Metal. Venus tout droit de Grèce, les Athéniens inébranlables ont donné naissance à The Heretics cette année. Un album plein d’âme et de sens : une corde sensible vibre alors en nous avec cet opus (vous vous en doutez bien !). C’est cet opus que viennent nous présenter les frères Tolis à l’Alcatraz cette année ! Mais on peut aussi s’attendre aux somptueux A Voice Like A Thunder, Non Serviam… Tel un véritable brin de poésie dans le Black Metal, – les paroles sont aussi prodigieuses que le travail de composition – les musiques se veulent aussi bien atmosphériques que transcendantes. Et bien que le nom (Christ Pourri) de ce fleuron du Black Metal européen soit sujet à la controverse, il n’en reste pas moins une référence du style ! Alors, au lieu de conclure votre Alcatraz avec Meshuggah ou Hemelbestormer, prolongez le plaisir avec le fabuleux concert plein de promoesse par Rotting Christ ! 

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.