#TouchePasÀMonUnderground, le principe est simple, une semaine sur deux, un groupe de la scène underground des Hauts-de-France peut s’exprimer ! Cette semaine, c’est Noiseless qui s’est confié à nous !

Propos du groupe recueillis par Axl Meu


Est-ce que vous pouvez vous présenter ? Depuis quand le groupe existe-t-il ? 

Salut ! On s’appelle Noiseless, un trio de Rock Alternatif. On aime varier les styles Rock en s’efforçant d’y ajouter notre patte. Le groupe existe depuis 1998 !

Votre premier album, Beautiful Ghost, est sorti en 2017. Y a-t-il un mode d’emploi pour l’écouter ? 

Non, aucun mode d’emploi. C’est un album qui sonore très « 90’s ». Il comprend des morceaux plus ‘’soft’’ et d’autres plus « couillus ». C’est un album qu’on a défendu pendant près de deux ans, donc il est temps pour nous de retourner enregistrer de nouveaux titres ! 

Les sources d’inspiration du groupe sont assez classiques, vous restez, comme vous dites, ancrés dans les 90. Parmi vos influences, on peut citer Nirvana, Soundgarden et The Smashing Pumpkins… Comment êtes-vous parvenu à forger l’identité sonore de Noiseless cependant ? 

On ne cherche pas à copier pour autant nous jouons ce que nous aimons. Les influences se ressentent dans nos compositions, mais ne prennent pas le dessus non plus… L’équilibre est là entre ce que nous apprécions et ce que nous sommes ! 

Êtes-vous sur la composition du prochain album ? Comment vous y prenez-vous pour l’écriture des morceaux ? 

Oui, on se remet activement à la composition. On va essayer de rentrer en studio en début d’année 2020 si on a assez de matière à mettre sur bande. On compose ensemble, et chacun a quelque chose à apporter dans les chansons ! 

Noiseless est un power-trio. Quelle est la force de cette particularité ? 

Un trio, c’est la facilité. Ça respire mieux musicalement, et ça nous oblige à laisser de l’espace pour les autres instruments… 

Quels sont vos futurs projets ? Vos prochaines dates ? 

Comme je t’ai dit, on planche sur le prochain album, mais en attendant on a quelques concerts de prévus, comme le 24 septembre au Midland à Lille et le 2 novembre à la Ferme D’En Haut à Villeneuve D’ascq. 

Que pensez-vous de la scène des Hauts-de-France ? Y a-t-il des formations avec lesquelles vous vous êtes familiarisés avec le temps ? 

La scène du nord regorge de pépites. Grâce à l’initiative de nos amis du groupe Paranoid nous avons la chance de faire partie de la compilation Secret Squirrel. Je vous invite à la découvrir ! 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et chaussures

Pour suivre le groupe : https://www.facebook.com/noiselessrock/

Pour écouter :

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.