Pourquoi la rédaction ne passerait-elle pas en revue ses dernières découvertes ? 3, 2, 1, c’est parti ! L’équipe vous a concocté une petite sélection aux petits oignons, tous styles confondus… Plus connu, moins connu, plus vieux, moins vieux, une chose est sûre, tout le monde y passera ! 

La rédaction


CRISIX 

CRISIX SESSIONS #1 : AMERICAN THRASH

Thrash Metal 

Listenable Records 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Crisix n’a pas attendu longtemps avant de refaire parler de lui. Après un Against The Odds de bonne facture, les Catalans nous reviennent avec un concept plutôt ambitieux : les « Crisix Sessions », une série d’albums de reprises… Et pour cette première, le gang a jeté son dévolu sur la scène Thrash Metal Américaine, celle qui lui tenait le plus à cœur, et a raclé le fond du tiroir, puis ré-exploité – à leur manière – le catalogue de quelques mastodontes, à l’instar de Exodus, Testament, Anthrax, mais aussi Nuclear Assault, Demolition Hammer, Vio-Lence, Forbidden… Alors, il est vrai que la pratique divise, et que les reprises ne rivalisent en rien avec les originaux, tant leur interprétation est « moderne », mais Crisix a voulu se faire plaisir en tout nous faisant plaisir en enregistrement cette galette. Et qui serions-nous pour nous en priver ?! 

Axl Meu

EVIL INVADERS 

SURGE OF INSANITY (LIVE IN ANTWERP)

Speed Metal 

Napalm Records

Voilà un disque qui fera rager tous ceux qui ne s’étaient pas rendu au Trix d’Anvers le 22 septembre 2018 ! Evil Invaders y avait tout simplement donné l’un des concerts les plus importants de sa carrière dans une salle on ne peut plus évocratrice. Alors, il est vrai que l’exercice de la captation live est un exercice loin d’être aisé – que beaucoup semblent avoir abandonné – , mais il se trouve les Belges d’Evil Invaders s’en sont plutôt bien sortis pour une « vraie » première fois : la setlist met bien l’accent sur les deux albums d’un groupe (Pulses Of Pleasure et Feed Me Violence), les mouvements du dit-concert sont bien agencés, et les images du DVD sont éclatantes de beauté. Bref, ce DVD n’a nul autre rôle que de faire le point sur la carrière d’une formation qui commence sérieusement à s’imposer en Europe comme l’une des futures références.

Axl Meu

SAVIOR

EMPTY SPACE

Modern Metal(core)

Autoproduction

Il y a quelques jours, Savior dévoilait un second clip pour épauler ce second EP. Pourtant, il ne m’aura pas fallu attendre “Despite The Way” pour faire tourner Empty Space. Approximativement un an après Broken Paradise, les cinq de Chartres reviennent avec un quatre titres oscillant toujours entre Metal Moderne, Metalcore, voire Djent. Plus puissant, travaillé et efficace que son aîné, Empty Space ne fait que confirmer que le groupe est en phase de trouver sa formule. Ne serait-ce que par l’instrumental plus mature, complet et complexe qu’arbore Empty Space face à son prédécesseur (“The Last Trip” illustre parfaitement cette sensation). Si Savior a encore quelques approximations dans son approche, nul doute que la prochaine étape marquera un grand coup dans la carrière du quintet. En attendant, Empty Space vaut l’écoute et recèle d’agréables surprises comme le featuring de Julien Harp (Atlantis Chronicles) sur le titre éponyme. Une expérience qui devrait également tenir toutes ses promesses en live. À découvrir !

Romain Richez

TANKRUST

OPPOSITE TERROR

Thrash/Death

Almost Famous

De retour d’une tournée Hexogonale – et dès lors toujours plus déterminés à se faire un nom sur l’ensemble du territoire – les Franciliens de TrankrusT rempilent avec un deuxième effort, Opposite Terror, qui vient alors cinq ans après The Fast Of Solace. Qurlques changements de line-up, mais aucune éventuelle évolution de style, la même mentalité : juste cinq potes qui te balancent des BPMs à 200 à l’heure dans ta face, et qui gueulent, gueulent, gueulent, encore et encore ! C’est du moins ce que laissent entendre les neuf pistes qui te dégraferont tes dents les unes après les autres. Néanmoins, on se permettra d’émettre quelques réserves… Celle de l’enregistrement et de ses limites ; TankrusT aussi bon sur CD soit-il est-il en capacité de défendre comme il se doit ces morceaux en live ? On se laisse le bénéfice du doute ! 

Axl Meu

UN

SENTIMENT

Funeral Doom

Translation Loss Records

Les Américains de UN signent avec Sentiment, album sorti en 2018 (réédité en 2019), une des plus belles pièces musicales Metal de ces dernières années. Le quatuor transfigure le Funeral Doom par la force d’éclats mélodiques intemporels et d’arrangements ouverts à un univers Post Rock atmosphérique et envoûtant. Le Néo Romantisme inhérent à chaque titre nous emmène au-delà de la simple écoute de quatre titres d’exception, mais bel et bien vers une poésie musicale orchestrée note après note, ou l’émotion et la recherche de l’ambiance la plus juste prennent corps dans des titres d’une grande musicalité, immersive et totale. On pourrait rapprocher la musique de UN de celle des Allemands d’AHAB, mais Sentiment recèle en son sein une part bien plus sombre, plus monolithique, à la recherche de la fragilité existentielle qui sommeille en chacun de nous. Masterpiece !

Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.