#TouchePasÀMonUnderground, le principe est simple, une semaine sur deux, un groupe de la scène underground des Hauts-de-France peut s’exprimer ! Cette semaine, c’est Franck Racket qui s’est confié à nous !

Propos recueillis par Axl Meu


Une petite présentation s’impose d’elle-même. Qui êtes-vous ? Que faites-vous ? Depuis quand ? 

Nous sommes un duo Punk Lillois qui a vu le jour sous la forme d’un projet solo. Pierre (batterie) et moi-même, Franck (guitare et chant) sommes amis de longue date et jouons dans le groupe Sims/Bzz depuis 1996 ! Je voulais une musique directe et énergique qui compile mon amour du Punk, du Metal et du Rock Alternatif… J’ai donc commencé à écrire des titres que j’ai très vite joués sur scène, début 2017, avec une boîte à rythmes, façon « Bérurier Noir »… En 2018, Pierre est venu en renfort.

Vous êtes 2, et vous faites dans le Punk à tendance Pop… Comment mettez-vous au point vos compositions, à deux ? 

Bon, déjà, je ne suis pas fan de Pop. Disons que nous sommes plutôt pop tendance Nirvana ou Sonic Youth que Green Day… Sinon, pour l’instant, les chansons sont basées sur des riffs de guitare sur lesquels je trouve des mélodies au chant. Dans un second temps, Pierre a carte blanche pour mettre tout ça en relief au niveau rythmique. Comme les premiers titres étaient déjà écrits et structurés, ça a fonctionné comme ça mais je veux davantage impliquer Pierre sur les prochaines compositions.

Comment devons-nous écouter Screaming Skull, votre dernier album ? 

Il faut l’écouter à un volume sonore important ! L’album est disponible en ligne sur les plateformes de streaming  sur le label Forbidden Place Records. Il faut savoir que nous l’avons enregistré « live » en deux jours ! L’idée était de capturer l’énergie brute des chansons et de ne pas tricher. Pour moi, c’est clairement un revival de la musique alternative des années 1990, c’est de là qu’on vient et ça fait du bien de revenir aux sources.

L’opus est sorti en mars dernier via le label Forbidden Place Records. Comment le contact avec le label s’est-il fait ? Qui a fait le premier pas vers qui ? 

Ce sont eux qui sont venus vers nous, je venais de poster un ‘’teaser’’ avec un pré-mix de l’enregistrement sur les réseaux sociaux. Ils l’ont vu et ça leur a plu ! Forbidden Place est un super label du Colorado qui fonctionne au coup de cœur… Du coup, c’est vraiment un plaisir de bosser avec eux !

Quels sont les messages que passe Franck Racket ? 

Les thèmes que nous abordons tournent autour des dérives humaines en général : l’aliénation, le réchauffement climatique, la surconsommation, le racisme, les relations humaines, le pouvoir politique… Cependant, nous ne sommes pas dans le discours anarchiste ou partisan. On balance ce que l’on trouve aberrant, ce qui nous révolte, mais on ne prétend pas avoir la solution. 

Est-il envisageable de faire du Punk sans pourtant faire passer un message selon vous ? 

Je pense que c’est une musique qui se prête à l’expression de la colère et de la frustration. Après, même si j’adore les groupes comme Discharge et The Exploited, je ne veux pas tomber dans le cliché de la rébellion irréfléchie. 

Quels sont selon vous les morceaux les plus emblématiques de Franck Racket ? 

Nous aimons beaucoup « Lost and Found » et « Fight Back », parce qu’elles montrent bien l’étendue musicale du groupe, entre Punk et Noise-Rock avec de la mélodie… Sinon, nos chansons préférées à jouer en live sont « Mass Extinction » et « Sick Sad World », pour leur côté énergique et direct.

La scène des Hauts-de-France est dense. Quels sont les groupes de notre région qui vous ont tapés dans l’oeil ces derniers mois ? Avec qui aimeriez-vous vous produire ? 

Nous avons partagé des scènes avec beaucoup de groupes sympa comme les Radical Suckers, Gun Addiction, Nobody’s Slave, Gunless pour les plus Punk. Nous avons aussi joué avec des groupes plus Post/Rock comme Walter Bruckmann  ou encore Starglider… et nous recommencerons avec plaisir ! Sinon, nous aimerions jouer avec Ri333n et Gummo.

Où pourrons-nous vous retrouver par la suite ? 

La prochaine date prévue est le samedi 7 décembre au Midland à Lille. C’est un concert organisé par l’association A.M.I et il y aura aussi Plaiz et Slowly Please. Pour la suite, nous sommes ouverts à toute proposition ! Vous pouvez retrouver nos dates de concerts sur Facebook ou sur notre site.

Pour suivre : https://www.facebook.com/frkrkt

Pour écouter : https://www.youtube.com/watch?v=xa6EISVj5Gs

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.