L’image contient peut-être : texte et plein air

« Si cette édition 2019 laisse un trou dans notre budget, nous arrêterons l’aventure définitivement. » Le message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, La Sucrerie de Wavre se devra être noire de monde le 7 décembre prochain. S’il n’y parvient pas, la Belgique perdra une nouvelle fois l’un de ses meilleurs festivals : le Mass Deathtruction qui a signé cette année une affiche de qualité mêlant du vieux à du moins vieux, du local à de l’international… Parmi eux Dark Funeral, Moonsorrow, Mgła, mais aussi Exuviated et Demenzia Mortis. En marge de l’événement, Pedro, le président du Mass Deathtruction, s’est livré à nous. 

Propos de Pedro (organisation) recueillis par Axl Meu


Pourquoi avais-tu décidé de mettre fin à l’aventure « Mass Deathtruction  » en décembre 2015 ? Pourquoi ce retour si soudain ?

De fait, 2015 était notre dernière édition en date. Elle a eu lieu à la Ferme du Bièreau de Louvain-la-Neuve. Malheureusement nous avons eu quelques différends avec les techniciens de cette salle, depuis aplanis, et ne voulions plus y retourner. Nous avions cessé notre activité, car nous n’avions simplement aucune salle correcte se trouvant dans notre région qui pouvait correctement accueillir le Mass Deathtruction. Avec la sortie de terre de La Sucrerie et son inauguration début novembre 2019, nous avons sauté sur l’occasion de pouvoir réorganiser notre festival.

On se souvient des gros noms qui sont passés par la case « Mass Deathtruction » au fil des années… SepticFlesh, Morbid Angel, Marduk, Arch Enemy, Obituary, Napalm Death, Nargaroth… Quel enseignement tires-tu de ces années ?

De beaux souvenirs, de belles expériences, de belles rencontres ! C’est chouette d’avoir l’opportunité et l’honneur de booker des groupes de renommée mondiale et de les faire jouer dans sa région. Je tire beaucoup de joie de pouvoir proposer un festival familial où le public est heureux de se retrouver pour profiter un maximum.

Cette nouvelle édition ne fait pas exception à la règle : il y a une nouvelle fois du très lourd. Quelle est la «  ligne  » de la programmation du Mass Deathtruction ? Mêler du vieux à du moins vieux ?

Chaque année, la ligne de conduite principale est de booker du Death Metal. Mais, ce n’est pas toujours facile, ni évident. Et en particulier cette édition 2019. On a essuyé beaucoup de refus quand les groupes/managers prenaient la peine de nous répondre. Cette année 2019, la construction de l’affiche s’est faite petit à petit. On est content de la mouture finale. L’affiche a de la gueule et le public ne peut pas se tromper en venant nous visiter le samedi 7 décembre.

Dark Funeral au W.O.A. par Maurice Delciotto

« Je pense qu’un show pyrotechnique dans une salle vaut la peine d’être vu au moins une fois »

La tête d’affiche de cette année est ni plus ni moins Dark Funeral. Dans la description, on y lit qu’il y aura un « show pyro »… Est-ce que tu peux développer à ce sujet ?

Nous avons contacté le groupe qui s’est tout de suite montré emballé de jouer au Mass Deathtruction. Pour une somme assez colossale, je dois l’admettre. Dans le même temps, ils sortaient du Wacken Open Air où ils ont été crédités d’une prestation très convaincante avec pyrotechnie. Dans la foulée, j’ai demandé à la salle de La Sucrerie si la pyrotechnie était autorisée dans leur salle. Suite à leur réponse positive, j’ai recontacté le groupe en leur proposant tout en demandant une baisse de leur cachet. Ce qu’ils ont accepté ! Je pense qu’un show pyrotechnique dans une salle vaut la peine d’être vu au moins une fois. Surtout en Metal.

Est-ce que tu peux revenir sur l’ajout de Borknagar sur l’affiche ? Pourquoi les avoir annoncés aussi tard ?

Borknagar devait jouer en concert en Belgique à Gent, du côté flamand, pour une autre organisation. Ce concert était prévu à la même date que le Mass Deathtruction, ce qui nous faisait concurrence. Mais suite à des problèmes de trésorerie/banqueroute, le concert de Borknagar à Gent a malheureusement dû être annulé. Le manager de Borknagar nous a contactés le lendemain et nous a demandé s’il était possible de les ajouter à l’affiche de notre festival. Nous n’avons pas hésité et avons profité de l’occasion pour ajouter deux autres groupes : Hamferd et les locaux Aktarum. Il faut savoir que tous les fans ayant acheté leur ticket pour le concert annulé de Gent pourront venir au Mass Deathtruction en payant leur entrée à un prix préférentiel. 

On y trouve aussi du local ! En bon patriote que tu fais, tu as tenu à placer sur l’affiche trois formations Belges : Demenzia Mortis, Exuviated et Aktarum… Comment les as-tu sélectionnés ?

C’est simple : il suffit de supporter notre organisation et d’être présent au bon endroit au bon moment. Nous préférons booker des groupes qui nous soutiennent et nous rendent service à leur manière.

Selon toi, quel est le groupe qui fera le plus mouche lors de cette nouvelle édition ? 

Bonne question. Je répondrai en disant que l’affiche parle d’elle-même. Le fan de Metal ne peut pas se tromper en achetant son ticket pour le Mass Deathtruction 2019. Il sait qu’il verra de très bons groupes avec chacun son style. Je peux donc te citer les douze groupes  !


INFOS PRATIQUES :

OÙ ? La Sucrerie – Rue de l’Ermitage 43/45 // 1300 Wavre (BE) (à une heure de Valenciennes/Lille)

P.A.F. : 37,5e (en prévente) // 40e (sur place)

Stand de merchandising (festival / groupes) à l’entrée du festival.

LINE-UP MASS DEATHTRUCTION 2019 :

Dark Funeral // Mgła // Moonsorrow // Borknagar // Severe Torture // Azarath // Hamferd // Aktarum // Au Champs des Morts // Sublime Cadaveric Decomposition // Exuviated // Demenzia Mortis

RUNNING ORDER :

L’image contient peut-être : texte

Le coup de cœur de la rédaction :

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.