On arrête tout ! Les jeux sont faits, 2019 est presque derrière nous… Il est temps de revenir sur les moments forts et les albums qui ont compté cette année. Troisième à jouer le jeu, Alex Lang…

Par la rédaction


#3 : Alex Lang (régie-pub)

#1 – CULT OF LUNA – A Dawn To Fear

Toujours au top avec un riffing somptueusement sombre et une touche toujours aussi mélodique A Dawn To Fear est encore une fois un album qui va marquer la carrière des Suédois.

#2 – THE GREAT OLD ONES – Cosmicism

Ayant toujours préféré TGOO en live que sur album, je savais que le travail de Francis Caste sur Cosmicism allait sublimer la musique à tiroirs de Benjamin Guerry. Et c’est le cas ! Des titres imparables, une aura Lovecraftienne oppressante. Génial !

#3 – VICTIMS – The Horse And Sparrow Theory

Je viens du monde du skateboard et j’aurais vraiment aimé avoir cet album dans les oreilles dans les 90’s ! Victims passe un cap avec cet album. Grosse inspiration pour le coup !

#4 – MEPHORASH – Shem Ha Mephorash

En plus d’avoir eu l’occasion de les produire pour la première fois en France sur le Tyrant Fest, Mephorash est un groupe que j’ai découvert par hasard dans une playlist et qui ne me déçoit jamais, le dernier album et son clip si entêtant ont enfoncé le clou. 

#5 – THE LUMBERJACK FEEDBACK – Mere Mortals

C’est extrêmement plaisant de voir comment ils attachent une grande importance à la symbiose entre leur image et leur son, Mere Mortals a su me gagner en deux écoutes, sans parler du dernier morceau « Kobe (The Doors of Spirit) » qui est pour moi leur meilleur titre à ce jour. 


Son meilleur concert :

Emperor au Hellfest. À chaque fois que je vois Emperor, je sais que ce sera mon meilleur concert de l’année, ils sont rares donc je suis impatient, ça joue sévèrement bien, donc je ne suis jamais déçu.   

Son pire concert :

Je n’ai pas vu Abbath en 2019  

Un commentaire sur cette année :

Un top 5 album c’est presque trop court, 2019 fut une belle année avec des sorties intéressantes, j’aurais aimé citer aussi Schammasch, Bölzer, Pensées Nocturnes, Witchfinder. Niveau concert, Municipal Waste à l’Aéronef était particulièrement cool, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu autant de moshparts, de slams dans cette salle. J’espère que 2020 sera un aussi bon cru, mais cela semble bien parti ne serait-ce qu’avec les annonces de sorties françaises comme Svart Crown ou Regarde Les Hommes Tomber.

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.