L’image contient peut-être : texte

Né sur les cendres de Vallenfyre, Strigoi peut apparaître à première vue comme un semblable du side-project de Greg Mackintosh (Paradise Lost) : même vocaliste, mêmes revendications, mêmes sonorités… C’est du moins cette impression que nous a laissée le premier album du combo, Abandon All Faith, sorti il y a peu via Nuclear Blast. Chris Casket (Extreme Noise Terror, ex-bassiste live de Vallenfyre) réquisitionné à l’occasion a bien voulu revenir sur les fondements et la spécificité de cette nouvelle entité. 

Propos de Chris Casket (basse) recueillis par Axl Meu


Est-ce que tu peux me présenter ce tout nouveau projet ? 

Strigoi reprend en quelque sorte là où Vallenfyre s’est arrêté. Après la fin de Vallenfyre, Greg (Mackintosh, guitare, chant, ndlr) m’a tout simplement demandé si j’étais intéressé par l’idée de continuer et de lancer un nouveau projet avec lui. On partage beaucoup de choses en commun… Et deux ans après cette fameuse discussion, nous voilà ce nouvel album, Abandon All Faith. Pour ce qui est du nom, il est également une idée de Greg. Personnellement, je ne savais pas ce que signifiait Strigoi… Et il m’a expliqué qu’il avait lu ce mot quelque part en Europe de l’Est quand il était en tournée avec Paradise Lost. En fait, un  »strigoi », c’est une sorte de créature qui peut prendre plusieurs apparences, et je pense que c’est le nom qui correspondait le plus au projet. Quand on écoute attentivement Abandon All Faith, on peut se rendre compte qu’il n’y a pas vraiment de mots pour décrire ce que nous faisons. Dedans, tu pourras très retrouver des éléments issus du Grindcore, mais aussi des idées très « Crust/Punk » dans l’âme…

Il me semble que Greg a composé intégralement ce premier album. Quelle fut ta contribution et ton apport personnels pour cet album ? 

En fait, quand nous avons commencé à s’attarder et à réfléchir sur le projet, Greg m’a proposé que l’on se répartisse les tâches. Lui s’occuperait de la musique et moi des paroles. C’est un très bon parolier, mais il a, cette fois-ci, préféré que quelqu’un d’autre s’en occupe à sa place, je me suis proposé pour le faire. D’ailleurs, on s’inspirait mutuellement, je lui écrivais des paroles et lui composait à partir de ce que je lui proposais : c’était très stimulant. 

Quelle est la grosse différence entre Strigoi et Vallenfyre ? À la première écoute, on pourrait croire que c’est le même projet, mais non.

Il est évident qu’il y a des similarités, des ressemblances, puisque c’est le même chanteur et le même compositeur… Mais à titre personnel, tout se joue dans les nuances. Dans la musique de Strigoi, il y a bien plus d’éléments issus du Death et du Black par rapport à celle de Vallenfyre. Certains retours ont dit que nous avions une approche plus cinématographique de notre musique. Ça dépend des interprétations, en fait… J’ose croire en tout cas que ceux qui suivaient Vallenfyre sauront tout de même faire la différence entre les deux projets, car malgré les points communs, Strigoi est un tout autre projet ! Il s’inscrit certes dans la suite logique de Vallenfyre, mais c’est un groupe totalement différent, notamment du fait que j’aie totalement écrit les paroles. Donc, les sujets abordés ne sont donc pas exactement les mêmes. Je me souviens qu’à l’époque de la séparation de Vallenfyre, les fans étaient un peu concernés, ce que je peux comprendre, mais les voilà consolés avec Strigoi.

Quelles sont les thématiques abordées sur cet album, Abandon All Faith ? 

La religion, les différentes opinions, les différentes croyances… À partir de mes textes, j’amène à concevoir l’idée que l’absence de toutes religions serait une bonne chose pour la race humaine. C’est simple, il y a eu plus de meurtres, de drames perprétrés en leur nom qu’autre chose. Ça continue encore aujourd’hui ! Le pourquoi de ce titre Abandon All Faith d’ailleurs. C’est vraiment cette idée qui a conduit mon écriture. D’ailleurs, le premier morceau qu’on a mis au point s’intitule « Throne Of Disgrace ». Il traite des actes de pédophilie commis par les membres du Clergé. Certains sujets sont plus personnels, évoquent des sujets en lien avec la santé, d’autres sont plus engagés. Malheureusement, je ne suis pas sûr que tout le monde puisse se reconnaître dans mes textes… Ce qui n’est pas très grave, puisqu’il est question de la face la plus dégueulasse du genre humain.

« Une fois libéré du joug de la religion (…), tu es plus à mène d’opérer des changements positifs dans ta vie »

Pourquoi entretenez-vous un regard si pessimiste à l’encontre de la race humaine ? 

C’est un peu l’ironie de la chose, car on pourrait croire que nos idées renvoient une image plutôt négative, alors que ce n’est pas vraiment le cas. S’il n’y a pas de Paradis, il n’y a pas d’Enfer, c’est aussi simple que ça. Une fois libéré du joug de la religion, quand tu arrêtes de te projeter dans des idées qui, finalement, prennent le contrôle de toi, tu es plus à mène d’opérer des changements positifs dans ta vie. C’est un peu comme une oxymore. Quand je regarde tous ces gens autour de moi se plaindre de tous les maux qui gâchent leur existence et qui s’en remettent à Dieu, ça m’amuse. Tous ces gens espèrent que la religion est le remède à leurs maux, alors que c’est faux. Je ne partage pas du tout cette façon de voir les choses. Quand je dois faire face à des problèmes particuliers, j’analyse le problème, j’essaie de comprendre d’où le problème vient et j’essaie de le résoudre tout en étant le plus pragmatique possible. En l’absence de toutes croyances, tu peux accomplir bien plus. Finalement, ce n’est pas si pessimiste ! 

Tout à l’heure, tu faisais allusion au côté « cinématographique » de ce projet. Est-ce que tu veux développer ? 

Au sein de Strigoi, nous ne prenons rien à la légère… Je veux dire, pour chaque morceau, nous avons voulu capturer une certaine « vibe ». Tout ce que nous avons mis en place est issu d’épisodes de la vie que l’on a vécues, d’événements qui se sont réellement produit. Et quand bien même nos paroles n’ont pas de storyboard à proprement parler, elles vont t’amener à ressentir certaines choses, les mêmes choses que tu ressens lorsque tu es au cinéma et que le film est poignant. La musique de Strigoi amène ses auditeurs à construire des images, pas le type d’images que tu peux voir autour… On parle là de ‘tout ce que tu ne peux pas voir’ justement.

Pourquoi Waltteri Wäyrynen (batteur, Paradise Lost) n’est-il que membre de session ? Avez-vous un batteur pour vous accompagner pour les dates à venir ?

Tout simplement, car il s’est simplement occupé de l’enregistrement de l’album. On a un batteur, Grego Montanarini, mais il n’a tout simplement pas pu se libérer pour enregistrer les parties… Et finalement Waltteri a bien accepté d’assurer l’intérim, lui qui officie et officiait également au sein de Paradise Lost et de Vallenfyre. D’ailleurs, c’est un type hyper talentueux… Il lui arrive de rejoindre Bloodbath et de remplacer Martin Axerot quand ce dernier est en tournée avec Opeth. De son côté, Grego officie également dans plusieurs groupes, notamment The Secret. Donc, il a fallu s’accorder de sorte à ne pas empiéter dans l’emploi du temps de chacun. Finalement, Waltteri nous a dépannés, mais nous ne pouvions pas lui dire de lacher ses autres projets au profit de StrigoiGrego assurera les dates à venir !

Je ne peux pas m’empêcher de poser une question au sujet de Paradise Lost. Penses-tu que Greg aura assez de temps pour se consacrer à la fois à Strigoi et à Paradise Lost ? Il me semble que Paradise Lost est sur la suite de Medusa…

Oui, il aura le temps de tout faire ! Je veux dire, ça marchait bien avec Vallenfyre, donc pourquoi serait-ce pas le cas pour Strigoi ? Et je pense même pourvoir t’affirmer que Vallenfyre aurait pu donner plus de concerts si on s’en était donné les moyens. Greg a toujours été une personne complète, qui sait s’engager et tenir ses engagements. 


Strigoi, c’est : 

Greg Mackintosh : guitare/chant

Chris Casket : basse

Grego Montanarini : batterie

Discographie : 

Abandon All Faith (2019)

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.