Les Allemands de The Prophecy 23 ne s’imaginaient pas finir confinés chez eux plutôt que sur les routes le jour où ils ont annoncé qu’ils partiraient en tournée avec Anvil. C’est dommage, car leur escapade leur aurait permis – sans l’ombre d’un doute – d’imposer un peu plus leur vision du Crossover, « le Fresh Metal » comme ils aiment l’appeler. Depuis chez lui, Hannes, sont frontman, a bien voulu faire plus ample connaissance avec la rédaction d’Heretik Magazine quelques semaines après la parution du nouvel opus du groupe, Fresh Metal !

Propos de Hannes (guitare, Thrash Vocals) recueillis par Axl Meu


Est-ce que vous pouvez vous présenter ? Quel est le concept qui encadre The Prophecy 23 ? 

Nous sommes cinq metalheads tout droit venus de la partie sud de l’Allemagne, et ça doit faire 18 ans que nous faisons de la musique ensemble. Nous ne sommes pas trop du genre à nous prendre au sérieux, le quotidien est déjà bien complexe, non ? À ce jour, The Prophecy 23 comptabilise cinq albums, et le groupe est loin de s’arrêter en si bon chemin. Notre tout nouvel opus s’intitule Fresh Metal, et nous sommes particulièrement satisfaits de l’accueil qui lui a été réservé. Il a culminé à la 67ème place du classement dans les charts en Allemagne, c’est dire ! Quand j’avais seize ans, le jour où j’ai lancé ce projet, je ne m’attendais tellement pas à ce que cela prenne de telles proportions ! Merci à tous nos fans et amis qui nous soutiennent depuis toutes ces années. 

Comment expliquez-vous qu’il ait fallu qu’on attende six ans pour que The Prophecy 23 ne sorte un nouvel opus ? 

C’est tout simplement parce que nous avons changé de line-up et qu’il ait fallu que l’on fasse plus ample connaissance (en effet, à noter l’intégration de Luca Micelli au poste de chanteur guttural, ndlr). À coté, nous ne voulons pas que nos chansons ne sonnent pas correctement, d’où la raison pour laquelle nous prenons tout le temps nécessaire pour les mettre au point. 

D’ailleurs, quels gros changements avez-vous observés entre Untrue Like A Boss et Fresh Metal ? D’ailleurs, c’est quoi le Fresh Metal ? 

L’objectif de ce nouvel opus est de présenter le line-up actuel, chacun des musiciens y a apporté sa touche personnelle. À titre personnel, je dirais que Fresh Metal est plus « punk » que son prédécesseur. Aussi, nous avons expérimenté de nouvelles choses, notamment le slap à la basse et d’autres types de vocalises… Donc, il ne fait aucun doute que Fresh Metal marque une évolution et qu’il décrit au mieux le style de musique que nous jouons aujourd’hui. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on a nommé l’album ainsi ! Ce n’est pas vraiment du Thrash Metal à proprement parler, mais quelque chose de « frais ». Du moins, c’est comme ça que nous concevons notre musique. 

Oui, The Prophecy 23 fait dans le Punk, Thrash, Crossover, un peu dans le Deathcore. Avez-vous comme objectif de renouveler ce style de musique ? 

Nous n’avons pas d’approches particulières… Toutes nos chansons viennent de nos tripes, nous ne suivons pas de quelconques cahiers des charges. Peut-être que c’est pour cette raison que les chansons de Fresh Metal sont si différentes ? 

Est-ce que tu peux revenir sur l’aspect purement technique qui entoure Fresh Metal. Où l’avez-vous enregistré ? Avec qui ? 

Pour la première fois de notre carrière, nous avons décidé de nous occuper de la production de l’album de A à Z. Ça nous a permis de faire ce que nous pensions être juste. Par la suite, nous nous sommes mis en quête de rechercher les meilleurs studios et des meilleurs co-producteur pour la suite. Donc, nous avons décidé d’enregistrer la batterie au Iguana Studios avec Christoph Brandes… Et nous avons fait appel à Kai Stahlenberg pour qu’il s’occupe du mix au Kohlekeller Studios. Petite précision, les prises de chant pour « The Greenwolf » ont été faite ailleurs, au studio Audiodrive avec Tim Eiermann. Le reste a été enregistré par nos soins dans nos studios d’enregistrement respectifs ! 

L’image contient peut-être : 5 personnes

« Ce n’est pas vraiment du Thrash Metal à proprement parler, mais quelque chose de ‘frais’ »

Pour le moment, trois morceaux du nouvel album ont fait l’objet d’un clip : « I Wish I Could Skate », « We Love Fresh Metal », « Caps, Trucks And Rock ’N’ Roll ». Pourquoi les avoir mis en images eux et pas d’autres ? 

L’été dernier, nous avions montré quelques plans à nos fans et amis et nous leur avions demandé quels titres du nouvel album ils préféraient. Après consultation, nous avons produit trois différentes videos pour ces trois chansons, à savoir « I Wish I Could Skate », « We Love Fresh Metal » et « Caps, Trucks And Rock ’N’ Roll ». Tout simplement, car l’avis de nos fans comptent plus que tout ! 

Vous étiez censés partir en tournée avec Anvil. Savez-vous cependant si la tournée a été reconduite ? 

Oui, la tournée d’Anvil a finalement été repoussée à cet hiver. Mais malheureusement, les nouvelles dates ne concordaient pas avec nos emplois du temps respectifs. C’est vraiment triste… Mais nous ne perdons pas espoir et travaillons sur de nouvelles dates pour 2021 !

D’ailleurs, n’est-ce pas trop difficile pour vous de survivre pendant cette quarantaine ? Comment faites-vous pour passer le temps ? 

Si, quand même. Car, comme tu l’as dit, nous étions censés être en tournée avec Anvil et ce, pendant quatre semaines ! Et ça a été dur de faire une croix sur ce projet de tournée… Du coup, nous nous concentrons sur la production de nouvelles vidéos et mettons en avant notre store en ligne (https://theprophecy23.ecwid.com, ndlr). Je dois dire que ça tourne plutôt bien malgré tout. Tout ce que nous devions proposer sur la route est presque « sold-out » !

Massacre Records vous épaule depuis 2020. Que ce label a-t-il concrètement apporté à The Prophecy 23 ? 

Massacre Records nous a tout simplement de nous faire une petite place dans le marché de la musique en peu partout. Ce qui fait que l’on peut se procurer nos albums assez facilement. Puis, à cela, il faut ajouter la promotion menée en amont par le label et les promoteurs. D’ailleurs, Thomas Hertler est quelqu’un de très futé dans le domaine ! 

Que pensez-vous de la scène Thrash/Crossover actuelle ? 

On l’adore. D’ailleurs, je trouve qu’il y a de plus en plus de groupes dans ce genre aujourd’hui. Les nouveaux, comme les plus anciens, nous conversons de bons liens d’amitiés ! 

Pourquoi le groupe a-t-il opté pour le vert pour son image ? 

Pour être honnête, je ne sais plus ! Peut-être que nous étions sous-acide quand nous avons suggéré cette idée ? 


The Prophecy 23, c’est : 

Hannes : Guitar, Thrash Vocals

Luca : Death Vocals

Jackson : Basse

Phil : Guitare

Theo : Batterie

Discographie : 

No Future For The Dead (Demo – 2005)

Immortal Attitude (EP-2007)

…To The Pit (2010)

Green Machine Laser Beam (2012)

Untrue Like a Boss (Live – 2017)

Fresh Metal (2020)

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.