Ce n’était plus un secret pour personne, General Lee avait annoncé son grand retour sur les réseaux, mais nous étions loin d’imaginer que la formation changerait de nom… Après General Lee, faites place à « Junon », un choix de nom pas si anodin que cela, pusiqu’il fait directement référence au titre d’ouverture du deuxième EP de General Lee, The Sinister Menace, publié en 2004.

A propos de l'auteur

Axl

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.