Parmi les organisateurs de festival qui se décarcassent pour nous offrir le meilleur, il y a Pedro à l’initiative du Mass Deathtruction, festival belge, dont la prochaine et dixième édition (!) se déroulera le 20 novembre prochain à la ferme du Biéreau. En amont, nous sommes allés prendre la température…

Propos de Pedro (organisateur du Mass Deathtruction) recueillis par Axl Meu


Salut Pedro ! Comment te sens-tu à un mois de l’événement ? 

En pleine forme ! Ça fait vraiment plaisir de sentir que la culture en général a pu reprendre ses activités. Voir les concerts et les petits festivals comme le nôtre revivre, ça fait quand même du bien. Il reste encore pas mal de choses et de petits détails à caler pour nous, mais ça va le faire !

Pas besoin de revenir sur l’actualité : nous sortons de la pandémie. Tout a été décalé, reporté, mais le Mass Deathtruction n’a jamais lâché l’affaire… Ce n’était pas trop difficile pour vous ? 

Moralement, c’était si. Faire et défaire des affiches a été éprouvant. Mais on savait qu’on serait présents pour le plus grand bonheur de tout le monde dès qu’il serait possible de réorganiser notre événement. Le festival pourra avoir lieu sans masque, sans distanciation, debout. Bref dans des conditions totalement normales ! C’était important pour nous. Bien que nous ne soyons pas du tout « pour », le CST (Covid Safe Ticket / Pass Sanitaire) sera de mise à l’entrée du festival. Il nous est imposé par nos politiques. Mais nous avons engagé tellement d’énergie, de temps et d’argent, que nous ne pouvons pas annuler ou reporter une fois encore le festival. On s’excuse pour le désagrément, mais qui ne nous empêchera pas de faire la fête et de profiter !

La prochaine édition est assez particulière. Elle signe votre retour à la Ferme du Biéreau de Louvain-la-Neuve, là où s’était déroulée l’édition de 2015 avec Finntroll et Nargaroth… Pourquoi ce retour dans cette salle ? 

Pour ne rien te cacher, on a fait pas mal de perte en 2019 à la salle de la Sucrerie de Wavre. Le montant de location de la salle est trop élevé pour une organisation comme la nôtre. De plus, elle ne dispose pas de toute la technique (lumières, son, etc.) pour recevoir des groupes de Metal : on a dû louer pas mal de matériel complémentaire. Par contre, la Ferme du Biéreau rentre parfaitement dans notre budget. De plus, on se sent bien dans cette salle particulière. Ca ne sera que du bonheur d’y revenir.

C’est aussi votre anniversaire ! Votre dixième, ça se fête ! Un commentaire ? 

La bière coulera à flot ! Enfin on l’espère. S’il pouvait faire beau toute la journée, ça serait vraiment super. C’est le seul cadeau qu’on souhaite recevoir !

Quelques mots sur l’affiche ? Une fois encore, elle assemble ce qui se fait de mieux en matière de musiques extrêmes : Asphyx, Groza, Slaughter Messiah, Belphegor… Comment choisissez-vous vos groupes ? 

L’affiche respire le méchant, le sombre, le puissant ! Organiser un booking de qualité dans un budget fixe n’est pas chose aisée. On ne peut pas se permettre tout et n’importe quoi. C’est pas évident chaque année. En général on essaye de booker une ou deux tournées européennes qui nous permettent d’avoir et de voir des groupes venant parfois de loin pour un cachet sympa, car nous ne pouvons pas nous permettre de payer l’avion, le transport, l’hôtel, le matériel et autres pour tous les groupes. Après, on essaie de booker les groupes qui ont de l’actualité, un nouvel album ou qu’on a plus vus depuis longtemps. Ce n’est pas toujours évident, nais on y arrive plutôt bien dans l’ensemble, non ? (Oui !, NDLR)

Quel est ton coup de cœur personnel ? 

Tous les groupes sur l’affiche vendent du rêve ! On n’a plus eu droit à des concerts/festivals Metal depuis tellement longtemps qu’il faut arriver tôt et absolument voir tous les groupes !

Que dirais-tu aux gens qui n’ont pas encore leur place et qui se tâte à venir ? 

Qu’on sera « sold-out » d’ici peu et qu’ils ne doivent pas trainer !

Penses-tu organiser des micro-événements comme tu avais fait comme pour Nile et Hate Eternal à Mons en septembre 2019 ? 

Honnêtement non. Ça demande quand même beaucoup de temps et d’investissement personnel, mais s’il y a, un jour, une bonne opportunité qui s’offre à moi, pourquoi pas ! (Sourire)

Dernière question : St-Nicolas sera-t-il là cette année ?

Tu n’as pas été assez gentil pendant l’année… Tu mérites Père Fouettard !


LE MASS DEATHTRUCTION, C’EST :

  • Le 20 novembre prochain à la Ferme du Biereau (Louvain-La-Neuve) – BELGIQUE
  • Line-up : Bathuska, Belphegor, Asphyx, Sinister, Diabolical, Slaughter Messiah, Groza, Bodyfarm, Gronibard, Bliss Of Flesh, Putrid Offal, Almost Dead, Warhammer, Mucus, Soul Dissolution.
  • Site internet : https://mass-death.be/2/

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.