La deuxième partie de notre entretien portait sur la tournée que le groupe devait entreprendre en compagnie de Nightmare… La tournée étant désormais reportée à 2023, autant dire que nous avons été amenés à remanier notre interview et avons préféré nous focaliser sur l’essentiel : ce nouvel opus, Glory For Salvation, que Rhapsody Of Fire a fait paraître le 26 novembre dernier via AFM Records.

Propos d’Alex Staropoli (claviers, orchestrations) recueillis par Axl Meu


Est-ce que tu peux me présenter ce nouvel opus de Rhapsody Of Fire, Glory For Salvation ? Comment l’avez-vous composé ? 

J’ai commencé à récolter des idées pour l’album ici et là il y a deux ans. Chacun m’amène des idées, même si, en général, je compose seul. En fait, je me suis vraiment penché sur l’écriture de cet opus quand notre tournée (la tournée promotionnelle de The Eighth Moutain, NDLR) a été stoppée nette du fait de la pandémie. Après, mon emploi du temps n’a pas été si chamboulé que ça, étant donné que j’avais prévu de travailler sur cet opus après la fin de notre tournée… Résidant au Royaume-Uni, j’ai tout de même dû attendre une trêve pour rejoindre Giacomo (Voli, chant) pour l’enregistrement des voix. Cependant, on ne peut pas dire que la crise sanitaire ait eu un impact particulier sur l’enregistrement de l’opus.

Si j’ai bien compris, Glory For Salvation est la deuxième partie d’une trilogie amorcée sur The Eighth Mountain paru en 2019. Dis m’en plus ! 

Oui, c’est ça ! Dans cette deuxième partie, notre héros ouvre enfin les yeux et prend conscience de la réalité qui l’entoure. Il comprend alors qu’il lui faut vaincre ses peurs et se battre pour accomplir ses devoirs. Beaucoup ont fait le rapprochement entre ce qu’il vit et l’actualité, mais ce n’est pas vraiment ça. En fait, à travers ce héros, nous invitons tous nos fans à croire en eux et à réaliser leurs rêves. Après tout, tout le monde a le droit à une nouvelle chance, non ? En tout cas, je suis vraiment fier de cet opus, non seulement parce que les morceaux valent tous le détours, mais aussi parce que nous avons réussi à faire coïncider tous les aspects de cet opus : en termes de graphisme, en termes de musiques, de chants, de paroles, il n’y a vraiment rien à jeter. 

Dans ce nouvel opus, on y retrouve des morceaux typés « Folk Metal ». Je pense notamment à « Terial The Hawk »… Tes sources d’inspiration ont-elles évolué au fil des années ? 

Non, pas vraiment. J’ai toujours aimé la musique celtique et tout ce qui l’entoure. Après, cela dit, il faut toujours faire attention et ne pas incorporer les instruments celtiques n’importe comment. En tout cas, ce n’est pas la première fois que nous proposons ce genre d’arrangements… Je suis convaincu que ces passages apportent quelque chose en plus à ma musique et au style dans lequel nous évoluons ! 

Aucune description de photo disponible.

« Ce qui fait la force du Power Metal, c’est qu’il est au carrefour d’autres styles de musique, donc, rien ne nous empêche de faire des emprunts et d’essayer de nouvelles formules. »

Les « bonus-tracks’’ de l’album sont particulièrement intéressants puisqu’il s’agit du morceau « Magic Signs » interprété en italien et en espagnol ! Comment Giacomo s’y prend-t-il pour retravailler ces morceaux ?  

Nous commençons toujours par la version anglaise. Après, on voit si nous pouvons transposer le morceau dans d’autres langues. Ce n’est pas obligatoire. Nous ne le faisons que lorsque le morceau s’y prête. Notre chanteur, Giacomo, peut chanter dans d’autres langues ; dans sa langue natale, mais aussi en français et en espagnol. Aussi, il lui arrive également de transposer une chanson en japonais pour nos fans japonais. En fait, pour un chanteur, ce n’est pas une question de langage, mais plutôt de sonorités. Quand tu comprends comment la langue fonctionne, quand tu maîtrises ses sonorités, tu peux t’adapter. Puis, rien ne nous empêche de modifier le sens des paroles également ! « Un’ode Per l’Eroe » et « La Esencia De un Rey » ne sont pas des traductions littérales de « Magic Signs ». Il a fallu tout réécrire de sorte que ça sonne correctement dans la langue concernée. 

Qui s’est occupé de la pochette de l’album ?

Alex Charleux. Nous travaillons ensemble depuis l’album Legendary Years (2017). C’est un super gars. Alex s’est occupé de l’ensemble des visuels… et notre un de nos amis, Paul Thureau de Obliviart Productions, s’est occupé du livret et des lyric-video. En fait, nous avons décidé de faire confiance à deux de nos amis, ce dont je me réjouis vraiment !

Rhapsody Of Fire est l’un des pionniers en matière de Power Metal. N’est-ce pas trop difficile pour toi de te renouveler après toutes ces années ? Comment fais-tu pour ne pas te répéter ? 

Ce n’est pas si difficile en fait. Ce qui fait la force du Power Metal, c’est qu’il est au carrefour d’autres styles de musique, donc, rien ne nous empêche de faire des emprunts et d’essayer de nouvelles formules. Et clairement, ça me satisfait. Je me réjouis vraiment du fait de pouvoir expérimenter tout en continuant à mettre en place un univers épique et cinématographique. Aussi, en tant que compositeur, j’essaie toujours de faire de mon mieux pour proposer le meilleur contenu qui soit. Après, même si nous voulons expérimenter, jamais nous ne voudrions nous égarer. Ce serait comme trahir nos fans… Je pense que c’est ce qui nous différencie des autres groupes !


Rhapsody Of Fire, c’est :

Alex Staropoli : Claviers, orchestration

Roberto De Micheli : Guitare

Alessandro Sala : Basse

Giacomo Voli : Chant

Paolo Marchesich : batterie

Discographie :

Legendary Tales (1997)

Symphony of Enchanted Lands (1998)

Dawn of Victory (2000)

Rain of a Thousand Flames (2001)

Power of the Dragonflame (2002)

Symphony of Enchanted Lands II: The Dark Secret (2004)

Triumph or Agony (2006)

The Frozen Tears of Angels (2010)

From Chaos to Eternity Full-length (2011)

Dark Wings of Steel (2013)

Into the Legend (2016)

Legendary Years (2017)

The Eighth Mountain (2019)

Glory for Salvation (2021)

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.