La nouvelle formation des Hauts-de-France, Yarotz, a révélé quelques premières informations au sujet de son premier opus à venir, Erinyes. La pochette, ci-dessous, a été réalisée par l’artiste japonaise Yuki Watanabe.

Voici le communiqué de la formation :

« Pour cet album, nous avons voulu développer l’idée de la psychostasie. Il s’agit, dans la mythologie égyptienne, de l’étape de la pesée de l’âme. Le défunt se voit peser le cœur afin de déterminer sa futur destination. Le visuel de l’album représente une force naturelle offrant en sacrifice un cœur humain à un animal affamé. Cette force naturelle est un monstre végétal d’où part une multitude de branches, de racines entremêlées de serpents, représentant l’esprit de vengeance. L’animal affamé est un loup entouré de chrysanthèmes, symboles de la lumière dans la culture japonaise. Le groupe a souhaité exprimer à travers cette oeuvre, l’idée de la vengeance de la nature sur l’homme c’est pourquoi ici, Erinye, déesse vengeresse dans la mythologie grecque, est un monstre végétal. Yarotz a trouvé en l’artiste Japonaise Yuki Watanabe (membre du groupe Presence of Soul), le graphisme qui illustre au mieux nos propos, en proposant un diptyque réalisé au crayon. Eloi Casellas s’est chargé du design de cette pochette. »

Peut être une image en noir et blanc de texte qui dit ’YAROTZ erinyes’

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.