Lancé sous l’impulsion d’ex du Gohelle Fest, le FurioUs CirKus compte bien s’implanter dans le paysage des musiques extrêmes nordiste avec un concept qui est lui propre : en mêlant arts du spectacle et Metal. En attendant le 7 mai prochain, date à laquelle se déroulera la première édition à Lomme (La Maison Folie Beaulieu), nous nous sommes entretenus avec Lionel, l’un des organisateurs.

Par Axl Meu


L’idée du FurioUs CirKus :

« À la fin du Gohelle Fest, tout s’était arrêté pour nous, même si on avait continué à se voir. Puis est venu le confinement. On a fait pas mal de « visio-apéros », et on s’est dit qu’on était trop jeunes pour tout arrêter ! Et on s’est dit : « Pourquoi pas lancer un festival ? ». Discussion après discussion, on est tombé d’accord pour faire quelque chose à Lomme. À titre personnel, j’ai déjà travaillé à La Maison Folie Beaulieu de Lomme, donc, j’ai contacté la municipalité… Et c’est là qu’on s’est dit qu’il fallait proposer plus qu’un simple festival et de travailler avec des forces lommoises, notamment avec le Centre Régional des Arts du Cirque. Et ça tombait bien, car on avait déjà trouvé le nom du festival. Tout de suite, la municipalité nous a soutenus : la salle a été mise à notre disposition. En échange, elle a voulu qu’on fasse découvrir l’univers du Metal aux gens qui n’y connaissent rien. Raison pour laquelle nous avions monté cette expo’ : la FurioUs Expo montée par Tas Toux ! »

Un partenariat avec le CRAC (le Centre Régional des Arts du Cirque) :

« Le Centre Régional des Arts du Cirque va nous envoyer des élèves et des professionnels. Pendant les changements de plateau, ils proposeraient des animations visuels sur des lieux intérieurs et extérieurs : il y aura des jongleurs et ainsi de suite ! Après, je ne vais pas tout dire : ça sera la surprise ! Ils auront comme mission de faire patienter le public quand il ira boire des coups au bar ! »

La prog’ :

« Il faut savoir que, au moment où la prog’ a été pensée, nous étions encore en plein COVID. C’est pourquoi nous avons décidé de proposer une programmation 100% française, regroupant plusieurs styles. Par exemple, nous avons été plusieurs à avoir été soufflés par la prestation livrée par Shaârghot au Hellfest en 2019. C’est un groupe qui a une progression énorme ! Ensuite, il y a aussi Dropdead Chaos : super groupe qui s’est monté pendant le confinement. À peine monté, le groupe était déjà programmé à l’affiche du Hellfest. Et puisqu’il n’a jamais joué sur scène, le groupe nous a demandé s’il pouvait bénéficier de la salle pour faire une résidence. Ce que nous avons accepté ! Cette dernière sera guidée par Stéphane Buriez, lui-même qui se produira avec Loudblast en tête d’affiche ! Ensuite, on y verra également Penumbra qui compte dans ses rangs une chanteuse lilloise (Valérie Chantraine, NDLR) !  » 

Une annulation : The Klown.

« Oui, Christophe, le guitariste de The Klown, a quelques soucis de santé… Il s’est fait opérer, mais il nous a expliqué qu’il ne pourrait pas honorer son contrat. Du coup, nous avons cherché un groupe pour le remplacer, et Death Structure s’est montré disponible ! » 

Peut être une image de texte qui dit ’Tmls RUNNING ORDER 15H00 PORTES BIZARRERIES VISUELLES ET AUTRES CURIOSITÉS 16H00 UNFATE BIZARRERIES VISUELLES ET AUTRES CURIOSITÉS 16H45 DEATH STRUCTURE BIZARRERIES VISUELLES ET AUTRES CURIOSITÉS 17H30 PENUMBRA BIZARRERIES VISUELLES ET AUTRES CURIOSITÉS 18H45 DROPDEAD CHAOS BIZARRERIES VISUELLES ET AUTRES CURIOSITÉS 20H15 SHAARGHOT BIZARRERIES VISUELLES ET AUTRES CURIOSITÉS 22H25 LOUDBLAST’

DREAMER FEST, LES INFOS :

OÙ ? La Maison Folie Beaulieu (Lommes – 59)

QUAND ? Le samedi 7 mai 2022.

QUI ? Loudblast, Dropdead Chaos, Penumbra, Shaârghot, Unfate, Death Structure

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.