Les lillois ont dû prendre leur mal en patience pour enfin revoir Scorpions fouler la scène du Zénith de Lille. Souvenez-vous, alors prévue pour le 15 mai 2022, la performance des Allemands a été reconduite au 9 mai 2023 pour des raisons de santé. En attendant, les fans n’ont pas eu d’autres choix que de sucer jusqu’à la moelle Rock Believer, le dernier album du combo, paru en février 2022. Naturellement, le Zénith affiche complet et il fallait se lever tôt pour essayer de rafler une place à la dernière minute. Les Suédoises de Thundermother ouvrent le bal pour notre plus grand plaisir.

Par Axl Meu // Crédit photos : Moris DC


Thundermother était attendu au tournant. En effet, la formation suédoise a dernièrement fait parler en annonçant la modification drastique de son line-up (à hauteur de 75% de son effectif !). Exit Guernica Mancini (chant), Emlee Johansson (batterie) et Mona Lindgren (basse), et « welcome » Linnéa Vikström (chant), et « welcome back » Majan Lindberg (basse). La barque reste, quant à elle, menée à bien par Filippa Nässil, qui compte bien faire oublier ces quelques désagréments en ouvrant pour les légendaires Scorpions. La recette des Thundermother est bien connue : des riffs plaqués à la AC/DC, une basse bien groovy (qui évite la gamelle de peu  même…) et une pointe de charme à la Runaways. Voilà l’A.D.N. des Thundermother. En entrant régulièrement en contact avec son public (surtout Linnéa) et en piochant dans son répertoire quelques hits (« Shoot To Kill » et « Dog From Hell », par exemple), les filles parviennent à chauffer la salle. Mission accomplie donc. Quant à nous, nous espérons que la formation a enfin trouvé la voie de la stabilité, essentielle pour sa pérennité et son évolution.

Une large drap obscurcit la scène et l’équipe tech’ de Scorpions prépare l’arrivée des Allemands. Arrivée qui se fait en grande pompe sur « Gas in the Tank », tiré du nouvel album, Rock Believer (représenté à hauteur de quatre titres ce soir, « Gas in the Tank », « Peacemaker », « Rock Believer », « Seventh Sun »). Klaus Meine, alors âgé de 74 ans, arrive en pleine forme. Et, même s’il n’atteint plus les aigus comme il le faisait autrefois, sa présence rassure. Épaulé par l’incroyable tandem Schenker/Jabs et l’intarissable Mikkey Dee, il enchaine les classiques (« Make It Real », « The Zoo » – qui voit toujours Matthias Jabs faire crier sa talk-box -, « Bad Boys Running Wild » ou même « Blackout » et Big City Nights »).

Les lumières et les animations « vidéos » sont en adéquation avec les thématiques abordées par les chansons et les Allemands – visiblement marqués par l’actualité – se mettent aux couleurs de l’Ukraine, affichant alors la solidarité du groupe envers le peuple ukrainien lors de l’interprétation de « Wind of Change » (chanson mise à jour pour l’occasion : « Now listen to my heart, it says Ukrainia… »). À côté, les Scorpions nous offrent d’autres moments plus légers, mais loin d’être dépourvus d’émotions. On pense notamment au superbe solo (« Delicate Dance ») assuré par Matthias Jabs ou même le superbe moment de batterie signé Mikkey Dee (jackpot à la clé) et bien sûr le fort touchant « Send Me An Angel » ainsi que l’incontournable enchaînement « Still Loving You » / « Rock You Like A Hurricane » en fin de partie.

Aujourd’hui, les membres de Scorpions ont presque tous dépassé la soixante-dizaine, mais continuent de livrer des concerts chargés en émotions, même si chacun a tout de même son mot à dire ici et là. Les mauvaises langues peuvent reprocher à Rudolf Schenker son éventuel manque de rigueur sur ses solos, ou même regretter que le groupe fasse totalement l’impasse sur le catalogue pré-Lovedrive)… Mais le constat reste sans appel en 2023 : Scorpions a écrit des hits planétaires et continue de rassembler – jeunes et moins jeunes – qui parfois les voyaient pour la toute première fois. Alors, aujourd’hui, peut-on reprocher à ces vieux dinosaures de faire durer le plaisir ?

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef d'Heretik Magazine

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.