top of page

LISTENING-SESSION - Kerry King - "From Hell I Rise"

Dernière mise à jour : il y a 7 jours

La retraite n’est pas faite pour tout le monde. Surtout pas pour Kerry King. D’ailleurs, pas plus loin qu’en 2022, des rumeurs allaient bon train et parlaient déjà d’un nouveau projet impliquant Kerry King et d’autres musiciens bien connus de la scène Thrash Metal américaine comme Gary Holt, Phil Anselmo et même Paul Bostaph. Finalement, il n’en est presque rien. Pour ce projet - désormais concrétisé -, Kerry King s’est entouré de Mark Osegueda (chant, Death Angel), Phil Demmel (guitare, ex-Vio-Lence, ex-Machine Head), Karl Sanders (basse, Hellyeah) et Paul Bostaph (batterie, Slayer), pour travailler sur From Hell I Rise à sortir le 17 mai prochain via Reigning Phoenix Music, nouveau label lancé par des ex-Atomic Fire Records. 

Pour marquer le coup, le nouveau label a organisé une journée promotionnelle du côté du Stuttgart et a invité quelques journalistes européens à passer la journée avec le guitariste. Nous y étions ! 

Par Axl Meu


 

En mission. 

Nous partons des Hauts-de-France dans la nuit du 24 au 25 avril pour finalement nous retrouver dans la matinée au rendez-vous fixé par le label, au Grüner Wald, restaurant chic situé sur Hamberg pour passer notre interview. Kerry King est visiblement apaisé, ravi d’échanger et de rencontrer les journalistes… Et quand bien même l’ordre du jour était d’éviter toutes questions portant sur Slayer, le guitariste ne peut s’empêcher de faire la passerelle entre Repentless (2015) et son album solo.

Lancé, le guitariste américain nous fait clairement comprendre qu’il n’a pas l’intention de changer de style. En bref, sur From Hell I Rise - produit le génial Josh Wilbur (Korn, Lamb of God, Bad Religion), Kerry King fait du Kerry King : les riffs sont thrashy, dynamiques, et exposent parfois des idées parfois plus Punk/Hardcore (comme celles présentées sur « Two Fists » ou même « Everything I Hate About You »). La grosse surprise de l’opus, c’est clairement la voix de Mark Osegueda qui a su s’adapter aux morceaux du guitariste, sans faire du Death Angel. Et finalement, Kerry King nous fait vite comprendre que chacun des musiciens a sa part de responsabilité dans la manière dont sonnent les morceaux de From Hell I Rise. En bref, plus qu'un projet "solo" à proprement parler, Kerry King est un vrai groupe à part entière qui compte bien arpenter le plus de scènes possibles et sortir d’autres albums dans le futur. D’ailleurs, à ce sujet, le guitariste nous a avoué qu’il avait encore d’autres morceaux dans sa besace. Bref, Kerry King est bien reparti pour nous faire vibrer (ou casser des cervicales, à vous de choisir), c’est tant mieux ! 


Une séance-photo et une listening-session. 

Pour maintenir un climat professionnel, nous nous abstenons de prendre une photo-souvenir avec l’artiste : les interviews s’enchaînent à vive-allure et, après la nôtre, nous sommes invités à rejoindre nos homologues allemands, italiens, belges et, même, finlandais pour le deuxième temps forts de la journée : la listening-session de From Hell I Rise organisée au Château de Steinegg situé à Neuhausen. Le guitariste nous rejoint et, après une séance photo officielle, organisée par l’équipe du label, au cours de laquelle chacun est invité à prendre la pose avec l'artiste, nous sommes invités à rejoindre la cave du château aménagée pour finalement écouter l'album aux côtés de Kerry King : ça joue très fort, ça joue très vite et, le guitariste analyse la moindre de nos réactions : il veut s'assurer qu'aucune piste ne nous laisse indifférents. Et c'est le cas. L'album ne comporte véritablement aucun temps mort : ce n'est pas du remplissage !

Après cette écoute, une émission est animée et enregistrée par le label : une animatrice pose des questions au guitariste et il est acclamé à chaque fois qu’il prend la parole. Il faut dire que ses interventions sont truffées d'anecdotes bien sympathiques et légères ! On en sait désormais un peu plus sur ses réelles intentions avec ce nouveau projet : Kerry King est vraisemblablement fait pour durer ! Quant aux lives, le guitariste n'exclut pas de jouer quelques classiques de Slayer en live, à hauteur de 3/4 morceaux par concert : tout dépendra du temps de jeu qui lui sera accordé ! 


Tracklisting de From Hell I Rise :

01. Diablo

02. Where I Reign

03. Residue

04. Idle Hands

05. Trophies Of The Tyrant

06. Crucifixation

07. Tension

08. Everything I Hate About You

09. Toxic

10. Two Fists

11. Rage

12. Shrapnel

13. From Hell I Rise


Sortie le 17 mai chez Reigning Phoenix Music. 


Kerry King se produira le jeudi 27 juin au Hellfest Open Air (Clisson) !




52 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page