top of page

ITW - BlackRain

Pour rendre justice à une partie de leur catalogue que l'on ne peut pas trouver sur les plateformes d'écoute, BlackRain a décidé d'enregistrer dix morceaux de l'ère Lethal Dose Of... (2011) / It Begins (2013) que l'on peut retrouver sur Hot Rock Time Machine, premier album sur lequel participe Franky Costanza, nouveau batteur.

Propos de Swan (chant, guitare) et Franky Costanza (batterie) recuellis par Axl Meu


 

Que s’est-il passé entre la sortie d’Untamed (2022) et ce nouvel album, Hot Rock Time Machine ? Première remarque, Hot Rock Time Machine regroupe des titres des albums Lethal Dose of… (2011) et It Begins (2013)

Swan (chant, guitare) :  La sortie d’Untamed s’est bien passée. Il me semble que les gens ont bien aimé l’album. Entretemps, il y a eu cette idée de rendre ces vieux titres disponibles pour les fans puisqu’il y avait une demande. Il faut savoir que les deux albums concernés par ces relectures n’étaient disponibles ni en streaming, ni à la vente. Donc, on s’est dit qu’il était temps d’y remédier. Au départ, l’idée de « ré-uploader » ces morceaux sur les plateformes s’est transformée en quelque chose de bien plus différent à une échelle totalement différente. On a donc réenregistré, remixé et remasterisé et sorti un CD / vinyle. 


J'imagine que vous avez procédé ainsi parce que vous avez rencontré des problèmes de droit avec Wagram Music et Sony Music vous empêchant de sortir les morceaux...  

Oui, on n’a pas les droits sur les enregistrements initiaux. Après, ce n’était pas très clair... Mais comme on ne voulait pas passer trop de temps là-dessus, on a préféré juste éviter les conflits et faire ça à la place. C’était une option préférable, surtout que Franky (Costanza, batterie, NDLR) venait de rejoindre le groupe. On lui a proposé d'apporter ses idées et nous avons arrangé ces morceaux comme nous aurions voulu qu’ils sonnent à l’époque. 


Sur Hot Rock Time Machine, on y retrouve donc cinq morceaux de Lethal Dose Of… et cinq autres de It Begins… Comment avez-vous choisi ces morceaux ? Votre classique, « Blast Me Up » initialement sur It Begins ne figure pas sur l'album, puisqu'il avait déjà fait l'objet d'une relecture Dying Breed (2019)...

Oui, voilà. « Blast Me Up » n’a jamais quitté la setlist du groupe sur scène et quand les fans me demandaient où écouter ce fameux morceau, c’était un peu dérangeant. C’est pour cette raison que nous l'avions réenregistré à l'époque. Dans la même optique, sur Hot Rock Time Machine, nous avons repris « Wild Wild Wild » et « Overloaded », deux autres classiques.

Pour les autres, c’était un peu différent. En ce qui concerne « Nobody But You », tout le monde pensait que cette chanson avait un potentiel énorme et qu’il était dommage de la laisser comme ça. On lui a donc donné une nouvelle chance. Pas grand chose n’a changé sur ce morceau. Peut-être la performance des musiciens qui - à mon goût - est meilleure. En ce qui concerne « Revolution », il n’aurait pas dû être arrangé de la sorte à l’époque. On avait un grand producteur et un manager qui avaient leur mot à dire, mais la version finale n’avait rien à avoir avec l’originale...


"Il faut savoir que les deux albums concernés par ces relectures n’étaient disponibles ni en streaming, ni à la vente. Donc, on s’est dit qu’il était temps d’y remédier."


Franky, tu es arrivé après l’enregistrement de l’album Untamed. On a tous été surpris de te voir débarquer dans BlackRain, nous qui te connaissons pour ton travail au sein de Dagoba, Blazing War Machine et les Tambours du Bronx. Aujourd’hui, tu joues dans un groupe de Sleaze Metal...

Franky Costanza (batterie) : Comme tu le dis, tous mes projets antérieurs étaient très axés Metal, voire même Metal extrême et Indus’. Néanmoins, à côté, j’ai toujours clamé haut et fort ma passion pour le Hard Rock et Glam, styles avec lesquels j’ai grandi. C’est vraiment ce style qui m’a donné envie de faire de la musique. Je pense notamment à Tommy Lee (batterie, Mötley Crüe, NDLR) qui m’a donné envie de faire de la batterie. 

Je connais BlackRain depuis pratiquement leur début. À l’époque, je jouais dans un groupe d’amis marseillais qui s’appelait Rakel Traxx. Et on avait partagé la scène avec BlackRain il y a vingt ans de ça maintenant. On avait eu un premier contact ce jour-là. J’avais toujours suivi leur carrière au fil des années et j’avais eu un vrai coup de cœur sur Untamed. Et le hasard a fait que j’ai reçu un coup de fil du groupe par la suite, m’apprenant que leur batteur, Frank F. devait lever le pied pour des raisons personnelles. Ils m’ont donc proposé d’assurer la batterie pour quelques dates, ce que j’ai accepté directement. Finalement, ils m’ont rappelé après Noël pour me proposer de participer pleinement à l’évolution du groupe. J’ai aussi accepté directement et, à partir de cela, tout s’est enchaîné naturellement. 

Pour officialiser mon arrivée au sein du groupe, on nous a proposé d’enregistrer une vidéo. On a donc enregistré « Death Drive », une composition de Swan, bien plus puissante que les autres titres de BlackRain. L’idée était de sortir un morceau un peu plus « épais » que les autres. Très peu de temps après sont arrivés les discussions de ressortir ces morceaux qui - pour certains - avaient un potentiel énorme. Je pense notamment à « Nobody But You » et moi, j’étais complètement d’accord. C’étaient des morceaux que j’adorais que j’ai pu ré-enregistrer. C’est un beau trait d’union entre ces opus qui étaient inaccessible - mais réclamés - mon intégration et cet opus que l’on a pu sortir très rapidement. Au départ, on voulait sortir ça pour faire plaisir à nos fans, mais de fil en aiguille, on a senti un engouement de la part du label Single Bel, l’éditeur du groupe. 


Parlez-nous de ce label… 

Swan : C’est l’éditeur du groupe. Notre label, SPV/Steamhammer n’était pas trop partant, mais cela ne le dérangeait pas que l’on passe par l’éditeur du groupe. Il y a eu beaucoup d’engouement autour de la sortie de ce projet et, par la force des choses, c’est devenu une belle sortie !


Ces morceaux datent de 2011 et 2013... Il n’y a pas un côté nostalgique qui a joué sur l’engouement de cette sortie ? 

Pour moi, je ne sais pas trop. Mais pour certains fans, sans doute. Beaucoup de nos fans étaient adolescents quand ils ont découvert ces morceaux. Ça les a marqués. Surtout Lethal Dose Of…, malgré sa production. Elle était vraiment moyenne. Néanmoins, on s’est rendu compte que ces albums représentaient une partie de la vie de nos fans et qu’ils regrettaient que ces albums ne soient plus disponibles. À l’époque, on était en plein dans le revival « Glam Metal » et il y a des gens que cela a marqués. 


 

BlackRain : 

Max 2 : guitare 

Swan : chant, guitare

Heinrich : basse

Franky Costanza : batterie


Discographie : 

Black Rain (2006) 

License to Thrill (2008)   

Lethal Dose of... (2011)   

It Begins (2013)   

Released (2016)   

Dying Breed (2019)   

Untamed (2022)   

Hot Rock Time Machine (2024)




45 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page