top of page

ITW - Satanic North

Dernière mise à jour : 6 avr.

Formé pendant la pandémie, Satanic North est un nouveau projet de Black Metal qui revendique une musique pure et authentique, un peu comme celle que proposaient ses aïeux dans les années 90. À l'occasion de la sortie de son premier opus, Satanic North, prévue pour le 19 avril via Reaper Entertainment, nous avons contacté son bassiste, IIT Caprae, qui n'est autre que le frontman d'Ensiferum, Petri Lindroos.

Propos de Petri Lindroos recueillis par Axl Meu

 

Salut Petri. Aujourd’hui, nous n’allons pas parler d’Ensiferum, mais de ton nouveau projet de Black Metal, Satanic North. Pour commencer, est-ce que tu pourrais me présenter ce projet qui a déjà cinq ans mine de rien ! 

Nous nous appelons Satanic North et nous jouons d’un Black Metal qui se rapproche de ce que faisaient les groupes de Black dans les années 90, à savoir un Black Metal pur, cru et assez brutal. Hail Satan. 


Pourquoi avoir décidé de lancer ce projet ? On te connait tous avec Ensiferum, mais on n’était pas au courant de ton amour pour la scène Black Metal…

Je dois dire que - moi-même - je ne m’y attendais pas. Pour commencer, ce n’est pas un projet, mais un vrai groupe à proprement parler. Ce n’est pas un « one-shot ». Au début de la pandémie, nous avons cessé de connaître le monde tel que nous le connaissions : tout a fermé et nous n’avions rien à faire. On m’a simplement demandé de rejoindre Satanic North, et c’est ce que j’ai fait. Le batteur (Janne Parviainen, batteur d'Ensiferum, NDLR) et le guitariste avaient déjà composé un morceau et demi… C’est vraiment par la suite que tout a été composé. Quand le groupe était formé. 


Satanic North est - comme tu dis - un album de Black Metal pur… Quelle fut votre première intention avec cet opus ? 

Notre projet était de créer une musique simple qui ne soit pas surproduite. Une musique qui se rapproche vraiment de l’esprit du Black Metal des années 90. Aujourd’hui, il y a trop de groupes de Black Metal qui, à mon sens, sont surproduits. Tout le monde a du matériel à la maison et tout le monde peut créer son propre album à la maison. Nous ne voulions pas ajouter d’éléments superflus à notre musique, comme des claviers ou des parties orchestrales et symphoniques. Nous voulions juste que notre musique contienne une guitare, une basse, une batterie, une voix. Rien d’autre. C’est assez. Je trouve que ce genre de musique manque aujourd’hui. 


Quels sont tes groupes préférés en matière de Black Metal ? Celtic Frost ? Venom ? Mayhem ?  

Mayhem, bien sûr. J’écoute beaucoup Emperor aussi. C’est sans doute un de mes préférés. Pareil pour Immortal. Cradle of Filth, aussi. Tout ce qui s’est fait à la fin des années 90, en fait. 


Il y a un côté « Darkthrone » dans votre musique. Votre musique me semble aussi pure de la leur. 

Oui, on peut dire ça. Je suis d’accord. Dans le sens où nous ne voulions pas ajouter de claviers et rester simple dans notre musique. Simple n’est peut-être pas le bon mot. Néanmoins, aujourd’hui, il est possible d’avoir le meilleur des sons possible grâce à la technologie dont nous disposons aujourd’hui, mais, pour ce groupe, nous ne voulions pas de tout ça. Il fallait que, en effet, cela sonne comme un album de Darkthrone


Tu me disais en début d’interview de Satanic North était un vrai projet. Cela veut dire que vous allez tourner. Cela ne sera pas trop difficile avec vos projets annexes ? Avec Ensiferum, tu investis de grandes scènes. Est-ce que tu comptes faire de même avec Satanic North ? 

On analysera chacune des propositions que l’on nous fera. Le projet est bien sûr de donner des concerts. Bien sûr. Il faut que ça vive. 


Vous avez signé chez Reaper Entertainment pour la sortie de ce premier opus. Un commentaire à ce sujet ? 

C’est une belle coïncidence, en fait. C’était au Summerbreeze et je m’y produisais avec Warmen pour la sortie de l’album, Here For None, sorti, justement, via Reaper Entertainment. Et les gars du label étaient tous là. On discutait ensemble et ils m’ont expliqué qu’il leur manquait un groupe de Black Metal sur leur catalogue. Je leur ai donc expliqué que j’étais dans Satanic North. Ils ont écouté ce que j’avais à proposer et ils nous ont signés. C’est aussi simple que cela ! 


 

Satanic North, c’est :

Skomorokh : guitare

Von Occult : chant

IIT Caprae : basse, backing-vocals 

Abyssir : batterie


Discographie : 

Satanic North (2024)



400 vues

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page