top of page

#TPAMU - Darkroom

Régulièrement, une formation des Hauts-de-France viendra se présenter et parler de son actualité. C’est le principe de notre rubrique Touche Pas à Mon Underground. Désormais, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas les soutenir et ne pas les voir en concert ! Cette fois-ci, nous avons laissé la parole à Darkroom.

Une rubrique proposée par Chris Kilmister

 

Darkroom est un trio guitare-basse-batterie instrumental qui a vu le jour en 2016. Nous avons commencé comme un groupe de Stoner Rock et avons vite évolué dans une structure plus Progressive, proche du Post-Rock et du Post-Metal. Tous les membres ont déjà œuvré dans des formations musicales qui vont du Rock au Garage, en passant par le Punk. Mais cela ne se ressent pas au sein de Darkroom


Pour l’instant, un seul EP a été enregistré, en 2016. Il a été pressé en CD et reste disponible gratuitement sur notre Bandcamp. Pas la peine de nous chercher sur les plateformes de streaming habituelles, nous n’y sommes pas et sommes clairement opposés au consumérisme à outrance et à la course au « stream ». Nous donnons beaucoup de temps aux compositions pour mûrir et achever leur progression. L’EP se compose ainsi de 3 titres pour 25 minutes de musique. Nous sommes influencés par les écrits de H.P Lovecraft et les nouvelles d’Edgar Allan Poe. La paranoïa de Philip K. Dick est aussi inspirante pour nous que les écrits de Ray Bradbury.  Nous puisons dans des films comme « Soleil Vert », « 2001, l’Odyssée de l’espace », « Abyss » ou « Alien » pour former notre univers. 


Tout ce qui est oppressant et immersif doit se ressentir dans notre musique. Comme un cosmonaute ou un scaphandrier sans oxygène, chaque titre est une plongée en apnée. On essaye de soigner l’artwork du groupe en ce sens, et d’y coller le plus parfaitement possible. L’aspect psychédélique est important et constitue sans doute notre influence musicale principale, des années 60 à nos jours. 


En live, on apprécie particulièrement de donner cette impression de « bulle ». C’est pour cela que nous communiquons très rarement avec le public, afin de ne pas « casser » cette bulle et ne pas interrompre le voyage sonore. La lumière sera toujours faible afin que personne ne se concentre sur le visuel mais sur le son. On aime poser l’ambiance, créer une atmosphère, pour rendre l’expérience live plus intense.  L’enregistrement d’un nouvel EP est prévu pour 2024, 3 titres sont quasiment achevés. Même s’il est toujours difficile de donner le dernier coup de médiator ou de baguette et de considérer un titre comme définitivement accompli. L’enregistrement a été retardé suite à un mauvais alignement du cube spatio-temporel mais promis, ça va arriver. 


Stay tuned, turn on, tune in, drop out ! 


Pour plus d'informations : https://www.facebook.com/darkroomlille







49 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page